Skip to main content

Full text of "Chassinat, Emile - La Seconde Trouvaille de Deir El Bahari ( Sarcophages) N° 6001-6029 (1909)"

See other formats


CATALOGUE GÉNÉRAL 


DES 



DU MUSÉE DU CAIRE 



(SARCOPHAGES), 

PAR M. ÉMILE CHASSINAT 


TOME PREMIER. — PREMIER FASCICULE 

? . 



LE CAIRE 

IMPRIMERIE DE L’INSTITUT FRANÇAIS 

& 

D’ARCHÉOLOGIE ORIENTALE 

1909 

KARL W. HIERSEMANN, LEIPZIG 





















—» 


—-.- 1 • 


- . . • . - 


—- 


CATALOGUE GÉNÉRAL 


C s 


ç 


DES 


ANTIQUITÉS ÉGYPTIENNES 


U 4 


DU MUSÉE DU CAIRE. 




LA SECONDE TROUVAILLE DE DEIR EL-BAHARI. 

(5 FÉVRIER 1891.) 



SARCOPHAGES. 


6001 . Cercueil à forme humaine (caisse extérieure) anonyme. — Bois cle 

sycomore. — Hauteur 2 m. o5 cent., largeur 0 m. 66 cent. ü) . _ 

XXI e dynastie. 

Couvercle (2) . 

Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d’une 
couffiéh bleue liée au sommet du crâne par un bandeau de verroteries. Un bouquet 
de trois fleurs de lotus tombe sur le front. A la place des oreilles, on a planté 
deux laiges chevilles en bois, planées a la surface et peintes en blanc, au centre 

(1) Les dimensions en largeur sont prises à la hauteur des épaules. 

<3 > Ce couvercle a été usurpé, et je n’ai pu retrouver la caisse à laquelle il s’adaptait. Il a d’abord fait partie 
d'un cercueil pour homme; puis il a été transformé dans ses parties essentielles afin d’être réuni à une 
caisse destinée à contenir une momie de femme. 1 ° La coiffure a été repeinte (on trouve sous la couche de 
couleur bleue des traces de la décoration primitive), sauf la partie supérieure, qui a été laissée en état et 
est encore recouverte de bandes alternées bleues et blanches, a* Les oreilles, qui sont une des caractéris¬ 
tiques des cercueils pour hommes, ont été enlevées et un peu de peinture bleue a été appliquée sur les 
parties que les chevilles rapportées après coup à leur place ne recouvraient pas. 3° Les mains ont été 
changées; l’emplacement occupé par celle qui a été arrachée conserve la trace très nette du contour d’un 
poing fermé, ce qui est encore un indice de son attribution première; la main droite, qui subsiste encore, 
n’a pas été peinte, ni même préparée pour la décoration; on remarque autour des raccords bleus et 
blancs. Les seins ne sont pas indiqués, ce qui ne se produit jamais dans les sarcophages de femme 
faisant partie de cette série, exécutés normalement. 5° Le trou d’insertion de la barbe postiche, encore 
visible en partie, a été bouché et repeint tant bien que mal. 

Catal. du Musée, n° 6001 . 


1 
























CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


o ôo 



desquelles une rosace bleue à huit pétales se détache. Les mains, croisées, sont 
posées a piat sur la poitrine, qui est recouverte par un large collier formé de perles 
longues, de pendeloques triangulaires et d’un rang de fleurs 
de lotus épanouies; les bras n’émergent pas du maillot. Sur 
le haut du bras, près de 1 épaule, un dieu momiforme 

accroupi, dont la tête est remplacée par * , est peint. Le 
modelé des jambes est légèrement indiqué. 

Sur le ventre et les jambes, cinq registres de figures symbo¬ 
liques. Chaque registre est divisé en deux parties symétriques 

par un motif ^ ; des nœuds ^ pendent au cou des uræus 

qui accolent le disque. Entre le premier et le second registre, 
i\ouit ailee, accroupie, les bras largement étendus, la face tournée vers la droiteM. 

Au-dessus de sa tête A; à droite et à gauche du disque, le dieu de 

lEst (fig. 1 ). Près de la déesse, sur le côté gauche, Isis, en costume 
de pleureuse, se lamente devant le fétiche de l’Osiris d’Abydos. • 

Premier registre. Khonti [-amenti], fjff] ^( s * c )’ coiffé de Ia couronne 

blanche (fig. 2 ), est assis auprès de 1 emblème Une déesse, les 
ailes etendues en avant et accroupie sur le rssmn, lui fait face; au- 
dessus delle, le (fig. 3); derrière elle, un dieu accroupi (var. de la fig. A; 

le dieu tient la plume £ au lieu du jf : Dans le tableau 

symétrique, ce dieu est remplacé par un Osiris assis. 

Deuxième registre. Même disposition. Les déesses ailées ont un 
O sur la tête. Derrière celle de droite, l’emblème d’Abydos; 

celle de gauche est accompagnée d’un Osiris, ' ** . 
Troisième registre. Même disposition. D’un côté, Osiris, 



Fig. 2 . 




F%. 3. 


lt. 


I 0’ a une ^ SIS a un Osiris accroupi sur 

le rwv, de l’autre côté, un groupe identique, composé d’une 
deesse sans nom et dun génie de l’Amenti (fig. h) à la place 
de l’Osiris. 

Quatrième registre. Même disposition. Les Osiris sont qualifiés 
^ derrière les déesses, une momie |. Dans le 


Fig. 4. 


tableau de gauche, la momie est nommée fl 

I I (*••'/ 

Cinquième registre. Même disposition. A la place des déesses 



(1 > La déesse Nouit, dans la série de cercueils qui nous occupe, a toujours la tête tournée vers la droite, par 
rapport au spectateur. 
















SARCOPHAGES. 


3 


ailées, les deux pleureuses Isis, h droite, et Neplithys, 

(fig. 5). Derrière elles, un Osiris accroupi sur le 
Sur les pieds, au centre, un scarabée ailé surmonté du disque 

V35, et tenant le g| dans ses pattes de derrière; à droite et à 


'([] % > “ g auclie 


gauche, l'emblème de l’Osiris d’Abyclos, ^ (fig. 6), 

et une table d’offrandes. 

Technique : Menuiserie peu soignée; joints horizontaux au 
chevet. Ce couvercle était fixé à la caisse dont il dépendait 
par huit mortaises, quatre de chaque côté, perforées en haut 
et en bas pour recevoir des chevilles (voir le schème, Intro- 



Fig. 5. 


duction). Décoration polychrome à fond jaune; les couleurs dominantes sont : le 
jaune, le vert clair, le bleu foncé et le rouge. Les chairs des déesses, 
sauf celles du cinquième registre, sont vertes; les chairs des dieux 
sont rouges. Le corps des personnages, des animaux et une partie des 
emblèmes sont en relief. Le tout a été verni, moins la couffiéh. 



flp Conservation : Bonne; la main gauche manque; l’extrémité du pan gauche 
de la couffiéh est brisée. Le stuc se soulève et craque par endroits. 

Bibl. : Journal cVentrée du Musée, n° 29696; liste Daressy, n° 12/1 (1) ; liste Souriant, 
Fi S- 6 * n° 1/19^. 


6002. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de " \ xr. 

f **— Bois de sycomore. — Haut. 1 m. 82 cent., lare-. 

f ASVAVA AV*V*\ ^ O 

o m. 52 cent. — XXI e dynastie. 

Caisse (3) . 


Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pl. 1). Fond brun à semis d étoiles 
blanches. Au sommet, un ciel bleu étoilé blanc affectant la forme d’une voûte, 
placé au-dessus d’un objet semi-circulaire , dont la partie inférieure est ornée 
d’une courte frange. Au centre, une grande figure de la déesse funéraire de Thèbes : 

(—*•) î J(sî'c) j f _jjtm’ vêlue de blanc ’ debout sur 

le mssn, les bras abaissés le long du corps, la tête surmontée de l’emblème de 
l’Occident; auprès des mains, un «p; à droite et à gauche, une petite table chargée 


(1) Cette liste a été publiée par M. Daressy dans Lieblein, Dictionnaire des noms hiéroglyphiques, Suppl., 
p. 993 -iooû. 

(2 J La liste dressée par M. Bouriant est encore inédite. 

Cette caisse a été usurpée; elle a été remployée pour ® ^ (voir n° 6oo4) avec le n° 6oo3. 
























h 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


d’un vase et d’une fleur de lotus. Devant elle, à la hauteur de la tête, un vautour 
dressé sur le nam et tenant le sceau Q et le dans la serre droite; derrière elle, une 
uræus coiffée^ et accolée du sceptre^. Dans le bas, au-dessous de ce groupe, 
1 embleme de 1 Osiris d Abydos dressé auprès d’une table garnie de deux pains ronds 
et d un vase, le tout surmonté de Heurs; lég. : (» — > j j r "j i, 

Parois. Chevet. Disque ailé rayonnant, d’où partent deux bras; à droite et à gauche, 
un chacal couché coiffé . 

Paroi droite. Trois registres séparés par des banales bleues à triple rang d’étoiles, 
simulant le ciel > ; au-dessous du dernier registre, un serpent • 

Premier registre (Bras). Deux dieux momiformes à maillot blanc; les bretelles qui se 
croisent sur leurs poitrines sont rouges. i° Dieu à tête de bélier (à 

demi détruit; le texte a disparu); 2 ° dieu ayant une plume ^ en place 

de tête : j| Devant chaque dieu, une petite table suppor- 

tant un vase. 



Deuxième registre (Cuisse). Même disposition. i° Dieu à tête d’uræus : 
(—*> < r, «- 7); a* dieu à tête de grue : 

ùe-7- (—)JL i V'5Çt1J- 

Troisième registre (Jambe). Même disposition; les Mosou Hor : i° Hâpi, à tête de 
cynocéphale : (»—; 2 ° Kobhsonouf, à tête d’épervier : a J 


Paroi gauche. Même disposition que sur la paroi droite. 

Premier registre (Bras). Les figures sont à demi détruites. î 0 Dieu à tête de serpent barbu : 



f 




Deuxième registre (Cuisse). i° Dieu à tête de vautour : (-<—«) . 

(fig. 8); 2 ° Thot ibiocéphale : (-*■—■) ^||». j"j | ! j^j| 

Troisième registre (Jambe). i° Amsit à tête humaine : (»—►) i * 1 

2 ° Douaoumaoutef à tête de chacal : (»—>) ^ 






















SARCOPHAGES. 


5 


Pied. À l’emplacement occupé par les pieds du mort, les emblèmes m ; le dad 
est décoré de bandelettes. 

B. — extérieur. Chevet. Au sommet , ^ |jj| ; les sont ornés d’une 
Heur. A droite et à gauche, tableaux semblables : l’épervier de Sokaris 
coiffé , debout sur une estrade, dans un naos; derrière lui, 

Nephthys, 70:11: , debout, le disque solaire posé sur la 

tête; en dehors de la chapelle, faisant face au dieu, un Osiris mo- 
miforme à tête de serpent, coiffé du et tenant le sceptre 



Fig. 8. 


% iJ ïextedutab]eaudedr ° ite; (—-)■ja^ ° ^ Q%î11% 

^J.| ^ | ^ J’ ^ exte semblable pour le tableau de gauche. 


O 

i i 


Paroi droite. Quatre tableaux. 


Premier tableau (Bras). S hou, , coiffé supporte Nouit, 

A terre, Sibou, les chairs peintes en vert, se soulève, une main appuyée sur le so 
De chaque côté de Shou, un dieu à tête de bélier : celui de droite est 
celui de gauche . Faisant face à ce groupe, Thot ibiocéphale, dans l’atti¬ 

tude de la récitation; derrière lui, le texte suivant : (-<—*) j 

,—.îv—w'-v^uinvi 

~ I JrV^rTr ’ ~ w TA 1! J I 


m 


Deuxième tableau (Cuisse). Dieu coiffé du disque solaire, assis dans un naos; derrière 
lui, Nephthys; devant lui, une momie à tête de serpent barbu. A l’entrée de la chapelle, 

Thot ibiocéphale : (-*—«) j 

îVbVihiü 1 

i m JMliüLil* Jk— 

Troisième tableau (Cuisse). Le mort, CzAm^KVM , debout, en 
adoration. Inscription de sept lignes 

Q Aww/A à 

T @ 


s 

||| 


I I I 




l1 <. 


11) w w 
























6 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


I 1 ! 




g 


i I ! 


Quatrième tableau (Jambe). Le défunt, ainsi désigné : ^^ p ri, présente 


une botte d’oignons à ia déesse^ ^J(stc). Derrière celle-ci, la montagne de 
l’Occident, où se dresse un tombeau La vache Hathor, |ïj^ * 


US 


placée à l’entrée de la vallée, s’avance dans la direction du mort. A l’extrémité de 
ce tableau, un petit texte : (»—^) j 

Q J Q i 2 7 SBL. "'SL. ^ I i J fl AVWvVA I "W SB- 

■■ — - 2 l Ai.a.aaA 

\âx ■■ — 




I I !< 


Paroi gauche. Cinq tableaux. 

Premier tableau (Bras). Osiris, assis; derrière lui, Nephthys, ' ^ yi 

|n, enveloppe de ses ailes l’âme du mort. Faisant face au dieu, Isis-pleureuse 

debout, les bras élevés. Les trois divinités reposent sur le dos d’un serpent 

Devant ce groupe, nm à tête de vipère. Dans la partie inférieure du 

tableau, sous le corps du serpent, deux uræus lovées, , placées face 

à face. À gauche du tableau, derrière Hapit-Hor, une inscription de trois lignes 
(cf. paroi droite, premier tableau) (1) . 

Deuxième tableau (Cuisse). Osiris assis dans un petit naos; derrière lui, une déesse 
coiffée du disque, debout, un bras levé. Devant la chapelle, Thot, ^3n i 
( l I j. A gauche du tableau, une inscription de trois xolonnes : —«) j i| | 

^ '—'îl * “"-îTV 1 — TV P* TV 

O © A AVWAA AvwwA @ Ai J AVAWy\ I | | S Ai® ’à&T 


m 


Troisième tableau (Cuisse). Le mort présente une botte d’oignons. Devant lui, un texte 

de *-» = <~> HTUnîffi" â 


(1) Cette représentation et ses diverses variantes sont réunies dans Lanzone, Dizionario cli mitologia egizia, 
pl. CCYIII-CCX1. 












SARCOPHAGES. 


7 




w 


3 O 


A 


AvwvvA /mw?a 




IM 7 \ 




ft ■#■. 

XÛ: 


© 


s /a 

^ A B M 1 V\ I vü-J JML I I I 

Quatrième tableau (Jambe). Naos au milieu duquel est représenté un 
serpent enveloppant deux génies de ses replis (fig. q); à droite 

du iobieau : <— > i ■?4l JL S U LJ S 

^ ^ ® **. A gauche, texte à peu près semblable, 

jinsni'-i 


D n 

-f- à 


*rj! 


\\ 

J\ 


sic 


S' § ^ 5 1 I AwwwA 

A B IM 



Cinquième tableau (Jambe). A droite, dieu momiforme a tête de F%. 9- 
serpent barbu, coiffé de la plume ^ et tenant le sceptre^. Devant lui, Famé du 
mort, sous la forme d’un oiseau à tête humaine, reçoit dans ses mains l’eau que 
lui verse Nouit coiffée de ^ . Derrière la déesse, le 

sycomore sacré, que le texte nomme * . A l’extrémité du tableau, 

un texte de trois lignes («—«); cf. paroi droite, 4 e tableau, légères variantes. 

En bordure de la caisse, sur le chevet et les parois latérales seulement, sous un rang 
de plumes un double texte affronté débutant par un signe ^ commun aux deux 
inscriptions : 

AP+ÎXï:i 1 T^ A lsiî 4 - 

Paroi gauche : («—) ^ ^ J ^ jjojj^ tj f| J SU " 

I 1 fnl A g i J Q —4 * ■— A*vw*\ G\ A oo^ 

>y—I jl . 












































CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 




g 


n 


m 


( sic ) 




i 


^ ■ m a— i 


9|Æ 

♦ I Avwvws 


VJX^.^S ,: " v ' ! _ 


Technique : Menuiserie assez soignée; joints horizontaux au chevet; huit trous à la place 
des mortaises, pour Tentrée des chevilles. Décoration polychrome sur fond jaune à 
1 extérieur, à fond brun à l’intérieur. L’extérieur est verni en plein. A l’intérieur, les 
chairs de la déesse, des génies, ainsi que les petites tables d’offrandes, le nmn, le 
disque et les Anubis du chevet, une partie des fleurs de lotus et la plupart des 
hiéroglyphes seulement sont vernis. 

Conservation : Assez bonne. Intérieurement, sur les parois latérales, les peintures ont 
légèrement souffert * 


■ Haut, o m. 79 c. 


6003. Planchette de momie anonyme (2) . — Bois de sycomore, 
larg. o m. Ao cent. — XXI e dynastie. 

Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête d’homme, la face peinte en jaune, 
coiffée d une couffiéh bleue liée sur le front par un bandeau 
. La barbe, courte et carrée, est peinte en bleu, 


avec une étroite bande jaune à l’extrémité. Large collier fixé aux 
épaules par une agrafe à tête d’épervier (fig. 10 ). Pectoral en forme 
de scarabée ailé. Mains fermées et croisées sur la poitrine ; bras déga¬ 
gés du maillot et ornés de bracelets à figures symboliques. Sur le haut 
du bras, près de l’épaule, dieu momiforme accroupi a tête de serpent. 



Fig. 10. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux : 

Premier registre. Deux scènes symétriques : Sokaris, 

face à une déesse ailée coiffée du disque, et agenouillée 
sur ^-5^; derrière lui, l’emblème de l’Osiris d’Abydos. 

Deuxième registre. Nouit ailée, les bras étendus; auprès 
de ses mains, un^*; au-dessus de chaque aile, une 

uræus ailée. Sous la déesse, Osiris couché à plat ventre 
sur un lit funéraire (fig. 11 ), de chaque côté duquel 


, assis, faisant 



une déesse accroupie étend ses ailes; la déesse de droite est coiffée celle de 


^ ) Ou s est aperçu, au moment de mettre la momie en place, que la caisse était trop étroite pour la con¬ 
tenir; on la alors élargie en enlevant, à la hâte et sans précautions, un centimètre environ de bois de 
chaque coté, a la hauteur des bras, ce qui a causé la destruction de quelques-unes des figures peintes sur 
la face interne des parois du cercueil. 

(2) Semble avoir appartenu au même individu que les n os 6002 et 6 oo 4 . Cette planchette ne porte pas de 
traces d’usurpation. Elle ne figure pas au livre du Musée. 





















SARCOPHAGES. 


9 


gauche porte un disque sur la tète au lieu de la couronne; elle est nommée 

Troisième registre. Au centre, la barque de Khopri flotte au ciel, au-dessus du serpent 
Apophis. Adroite, 0 si ris assis devant une table d’offrandes et faisant face à 
l’emblème du dieu d’Abydos. A gauche, meme disposition; le dieu (Sola¬ 
ris) a une tète d’èpervier. 

Sur les jambes, quatre registres de tableaux divisés en deux sections parallèles 
par une colonne d’hiéroglyphes qui descend jusqu’à la pointe des pieds: 



n 

"5T 


a 


zn 

Fi(r. 12. 


—X— M|p 

HlfÈÉS* 



nai^ni 

Entre les registres, une ligne de texte. 

Premier registre. Osiris momiforme assis dans un naos; derrière lui, Nephthys debout. 

Devant la chapelle, Osiris, 1 , sous forme d’une momie a tête de 

serpent (fig. î 2 ). Au-dessus de ce tableau : (»—>) ® 5 J 

[j j [~] ^ ~ • — Tableau semblable à gauche ; texte : (»—>) 

Deuxième registre. Au centre d’un naos, l’épervier de Ptah-Sokaris, 

Fig. 13. | , debout sur une estrade ; pour le reste, même disposition qu’au 

i cr registre, mais Osiris est remplacé par un dieu ayant une plume en guise de tête 
(fig- >** Teste: (_j = - A gauehe, même 

tableau et même texte. 

Troisième registre. Le dieu Bennou momiforme, à tête 7 % assis dans un naos. Texte: 
(«—^ cEY—A gauche, même tableau, avec Anubis. 


Texte : 


© 




Quatrième registre. Les quatre Enfants d’Horus momiformes debout dans un naos. Le 
premier et le troisième ont une tête de serpent barbu; le second et le quatrième ont 

chacun une plume ^ en place de tête. Texte: —«) 

Catal. du Musée, n. 6001. .» 


































10 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


A 


gauche, ie tableau est détruit. Texte : 





Technique : Menuiserie assez soignée. La face de la planchette qui reposait sur la momie 
est légèrement cintrée, pour mieux envelopper la forme du corps. Décoration poly¬ 
chrome sur fond jaune. Détails en relief comme au n° 6001 . Vernie en plein, sauf la 
couffiéh. Le verso n’a pas été peint. 


Conservation : Bonne; cassure à l’angle gauche du pied; une des oreilles manque. 


6004. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de ® 1 

."RSH-H. 


en i 


Bois de sycomore. — Long, i m. 8 o* cent.. 


larg. o m. 5 o cent. — XXI e dynastie. 


Couvercle (l ). 


Ornements et inscriptions : Tête d’homme, sans barbe, la face peinte en jaune, le crâne 
protégé par une couffiéh rayée jaune et bleu liée sur le front par un bandeau pa¬ 
reil à celui du n° 6oo3. Large collier avec agrafes à tête d’épervier (voir n° Goo3, 
fig. 10 ); même pectoral qu’au n° Goo3, mais avec un scarabée à tête de bélier. 
Mains fermées et croisées sur la poitrine; les bras sont dégagés du maillot et ornés de 
bracelets à figures symboliques. Sur le haut du bras, près de l’épaule, on a peint 
une figure divine semblable à celle qu’on voit au n° Goo3, coiffée d’une plume. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux. 

Premier registre. Voir n° Goo3 ; légères variantes. 


Deuxième registre . Nouit ailée, les bras étendus; au-dessous d’elle, un scarabée ailé 
avec, à droite et à gauche, un Osiris, im,: ( , assis devant une déesse ailée. 

Troisième registre . O siris, nm , couché sur un lit funéraire ( cf. n° G o o 3 , fig. 1 j ) ; 

à droite, Nephthys-pleureuse accroupie et un épervier debout sur la corbeille 
puis, tournant le dos à cette scène, une déesse assise devant une table d’offrandes. 
Le même groupe ce répète à la gauche du lit. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6oo3, mais la colonne d’hiéroglyphes du 
centre est remplacée par trois petits tableaux affectant la forme d’un naos couronné 
d’une frise d’uræus lovées, contenant des figures symboliques : i° scarabée flanqué 
à droite et à gauche de ; a 0 Isis et Nephthys pleureuses, accroupies au pied de 
l’emblème d’Osiris d’Abydos ; 3° scarabée ailé. 

A droite et à gauche, quatre registres de tableaux symétriques séparés par une ligne 
de texte. 


Premier-troisième registres. Voir n° Goo3. L’ordre des tableaux du 3 me registre est inverti. 

(1) Ce couvercle a été adapté postérieurement à la caisse n° 600a (voir plus haut, page 3 ). Il ne porte pas 
trace d’usurpation. Voir aussi le n° 600 3 . 













SARCOPHAGES. 


11 


Quatrième registre. Hâpi et Kobhsonouf momiformes debout dans un naos; les deux 
dieux ont leurs tètes caractéristiques. Texte : (»—*>) | | ^ j J J jj 

. (sic). A gauche, disposition identique avec Amsit et Douaoumaoutef. 


111 


Sur les pieds, au centre 


fit ' 

M 

Ht 

S—H 1 

ol 

IT 

tr r 

r 

I 1 j 

u* - 

*1 

A 

I 

?k 

V 



A A 

<=> i 

mm 1 


tr 
v 8 

~ X ià 

-»- tn », 

i 

UbUM â 

s 

1 : 

x — 1 /* 

bj 

n 1 

El 

a 

A- 8 

■ _ 


O A 

■ éttk 

iln> 3 


1 1 1 


m — 



A droite et à gauche, en sens inverse des autres figures, deux 
tableaux semblables : Isis-pleureuse accroupie sur le nwn 
devant un dieu momiforme à tête de serpent (cf. n° (> o o 3 , 

. Dans le tableau 


fig. i 2) coiffé de la couronne J 

de gauche, Isis est remplacée par ]N 
Sur l’épaisseur du socle, une double inscription. A droite : 


* 

epbtbys. 


O 

1 1 1 ri 1 


Technique : Menuiserie du même type que le n° Gooi , mais 
plus soignée. Le modelé du ventre et des jambes est à 
peine indiqué. Décoration polychrome à fond jaune d’une 
tonalité généralement brillante ; dessin assez poussé ; figures 
en relief; le tout est verni en plein. 

Conservation : Bonne. 

Bjbl. : Catalogue du Musée de Gizeh , édit. 1890, n° 11 36 ; liste Daressij, n° 106; liste Souriant, 
n° 101. 

6005 a-b. Cercueil à forme humaine (caisse extérieure) au nom de XI 

O — Bois de sycomore. — Long. 2111.08 cent., 

iarg. 0 ni. 66 cent. — XXI e dynastie. 

A. Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d une coui- 
liéli bleue (le sommet du crâne est blanc) liée par un bandeau assez semblable à 

Ce cercueil, exécuté pour un homme, a été transformé afin de recevoir Ja dépouille d’une 

femme (mêmes remarques caractéristiques qu’au n°6ooi , voir p. 1, note 2). Le nom clu premier occupant ,a été 
gratté presque partout ; il n’a pas été remplacé ; mais le papyrus trouvé sur la momie que le sarcophage ren- 

fermait lors île la découverte est au nom de la ^ | ® ~ "1| \ P'- 
















12 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


celui du n° 6001 . Gros boutons d’oreilles ornés d’une rosace à huit pétales (quatre 
bleues et quatre rouges). Large collier avec agrafes à tête d’épervier (voir n° 6oo3, 

fig. 1 0 ). Mains croisées et posées à plat sur la 
poitrine; les bras 11 e sont pas entièrement 
dégagés du maillot. Sur le haut du bras, 
même divinité qu’au n° 6oo3. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux symé¬ 
triques, dont les deux premiers sont coupés 
au centre par une série de figures symboliques 
superposées : i° la barque de Kliopri; 9 0 sca¬ 



rabée à tête de bélier entre deux Osiri 


*is ac¬ 
croupis; 3° l’œil d’Horus (fig. i4) surmonté 
^ 1 t>- lIu d’un scarabée aux ailes largement étendues, 

adoré par deux cynocéphales et Douaoumaoutef. 

Premier registre. Le mort, précédé d’Isis, fait offrande a Osiris protégé par une déesse 
ailée. 

Deuxième registre. Déesse protégeant de ses ailes l’âme du mort, agenouillée devant 
Osiris, Isis et Nephthys accroupis. 

Troisième registre. Nouit ailée accolée de l’emblème d’Abydos. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° G 00 A. 

Partie centrale. Trois tableaux : i° deux Osiris assis, adossés â un scarabée jéj; 2 0 deux 
éperviers se faisant face, de chaque côté d’un disque solaire accolé de deux uræus 
coiffées de la mitre blanche placé au-dessus de l’emblème ^ ; 3° la barque de Khopri. 

A droite et à gauche, trois registres de tableaux séparés par une ligne de texte. 

Premier registre. Le mort fait une libation à Osiris assis, derrière lequel se tient la 
déesse protectrice Nephthys. Texte : (»— 

^ .b -J ^ 1 ( sic ) . Même tableau à gauche. 

Deuxième registre. Même disposition, avec le Fils 
d’Horus, Hâpou, , â tête de cynocé¬ 

phale, et Isis. Le mort offre une botte d’oi- 
gnons. Texte : («—) ^ H JL 

\ Même 


w 


tableau à gauche. 


■ 



Troisième registre. Le mort présente un vase à Douaoumaoutef, à tête de chacal. Texte : 

Sur les pieds, au centre, le soleil levant (fig. i5) avec, à droite et à gauche, un œil 
ailé. Au-dessous, un double texte affronté: 


FS 



















SARCOPHAGES. 


13 


mmu * 

11 - 1 \ 


H 

h 

\ 4L 

O i 

1 9 

il—ii 

1 O 

r-r 

trttt 

~ ■ 

■ - 

* î (sic) 

1 mf 

m.! 

'0. " 

Û 

1 o 

j£ 

U 


>-■» 1 

r 

■ 

m 

(sic) 

n 

\ ^ 

A - î 

üi 

ii| 

M 

— 

an 

] Ml 

■ AA 

: 

: WM 

U 

✓ / 

* i 

aa X 

n 

m 

: i * 


M 

m 

O 1 

L—«À. 

i 1 % 

i F 

- : 

■ 

lâwil 

Âr 

r#i 

i 

mm 

; 

f 

1 faiïém. 



A droite et à gauche, deux tableaux symé¬ 
triques superposés. 

P, ‘entier tableau . Le mort fait offrande à 
Kobhsonouf hiéracocéphale, assis, pro¬ 
tégé par une Isis ailée; derrière le mort, 
l’uræus ailée d’Ouadjit. 

Deuxième tableau . Isis-pleureuse accroupie 
aux pieds d’Osiris momiforme coiffé de 
Xatef (ces figures sont en sens inverse 
de celles des autres tableaux). Entre les 

doux tableaux . [~R ^ . U t 

l'A 


Dans les tableaux de gauche, Nephthys remplace Isis. 

En bordure, le long du couvercle, depuis le coude jusqu’au bas du socle, une colonne 
d’hiéroglyphes.A droite: («—«) ^ ^ ^ fÜ P "1 J I 

\l:xt mi : 

a i e y ni a JML 

lie itiii 118 S: S 

A gauche A— 


f 4 - 1 ! 


: # 

I ; MÆm 


' ‘ 

A : 


«I JJ» 

1 mmm. rl 


I C—n 

< A*‘ 


C ~3 


V, 


r" ' < x\ 

; ; „ 

j\ 


" | 1 I " ! " A*.*-. A 

yww vw\ f M 

SB. xxîfX 

1 


W I 

i 




Technique : Menuiserie du même type que le n° Goo i. Décoration semblable à celle du 
n° Gooi, mais moins riche de couleurs; le relief des figures est plus accentué; le 
dessin est moins soigné. 

Conservation : Médiocre. 

B . Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pi. I). Fond brun. Au centre, clad ailé à 
buste humain, coiffé de la couronne atef. Les ailes sont étendues et couvrent une partie 

des parois de la caisse, de façon à envelopper le cadavre ; lég. : (»—>) j |~jj^ - 



























CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


i:1Hî i. i w ;*:■ s "" '« *■ " •• <—) A 4 U1H 

w A-d.sso U , 

Isis et Nephthys pleureuses accroupies se lamentent aux côtés du fétiche t ; au-dessus 
de chacune d’elles, un œil ailé. 

Parois. Chevet. L’âme du mort, sous la forme d’un épervier à tête humaine (la tête 
est placée de face), plane au-dessus d’un scarabée ailé. 

Paroi droite. Irois registres séparés par des bandes peintes en bleu affectant la forme 
conventionnelle du ciel » ■. # 

Premier registre (Bras). Le mort offre l’encens ^ à Osiris momiforme assis et à Isis, 

(* > ) jj ^ jf , debout derrière le dieu. Entre Pashodkhonsou et les divinités, 
un œil ailé. 


Deuxième registre (Cuisse). Chacal couché (»—>). 

troisième registre (Jambe). Deux dieux momilormes à maillot blanc debout devant une 

table supportant un vase à libation, le premier a une tête d’uræus, , le second une 

A ® 

tête de vipère, 

Paroi gauche. Même disposition. 

Premier registre (Bras). Voir paroi droite. Le mort offre J. A la place d’Isis, Nephthys, 
Deuxième registre (Cuisse). Voir paroi droite. 

Troisième registre (Jambe). Voir paroi droite. Le premier dieu, , a une tête de vau- 

' 111 

tour ; le second, , une tête d’uræus. 

(*) 


b. extérieur. Chevet. Au centre, une deesse accroupie, les bras élevés au-dessus 
de la tête; elle tient une plume dans chaque main. A ses côtés, un génie momi 

lorme debout. Tableau de droite : l’épervier de Ptah-Sokaris, * jj — J (sic), debout 


sur un socle; devant lui, une déesse à tête de lionne, 


A 411 


roi te, un 


texte de deux colonnes : (»—*) j ^ H | | j % * ^ J J j («c) 

A ,—i L J W -7 xi a , **n**\ 


♦ I 


>.1.S 
I I 


derrière la déesse, texte semblable. Tableau de 
gauche : le mort offre une botte d’oignons à Osiris momiforme à tête de serpent; 
derrière le dieu, un texte de deux colonnes : (+—«) j j 1 ""^ j ^ 




îfïT 


_I 



















SARCOPHAGES. 


15 


Paroi droite. Six tableaux séparés par une ou plusieurs lignes de texte. 

Premier tableau (Bras). Osiris momiforme, assis, protégé par une Isis ailée qui se tient 
debout derrière lui. Devant le dieu, le mort en grand costume, précédé d’Isis portant 

un plateau chargé de trois vases. Texte : ( »—») j (sic) j j |j 11"[ ^ 

Deuxième tableau (Cuisse). Nouit, suivie d’un dieu momiforme à tête d’uræus, présente 
des bandelettes, des oignons et l’encens enflammé, à Osiris et à Nephthys (var. 

du i er tableau). A gauche du tableau, texte : (»—>) j (sic) ^ 

Troisième tableau (Cuisse). Le mort offre l’eau et les bandelettes à Amsit; derrière lui, 

. . i *i_ • a —i 9 ■ mWÆ MWWâ 1 iüü 1 

le texte suivant : »—*) i I 11 ^ i i t mJ| Mil I *55* X 

v ; I I 11 T î©_ î_ I wmwmmâ ."© if 

* -i ggpgv 

m I (ÆëMiÉ. 

Quatrième tableau (Jambe). Douaoumaoutef à tête de chacal,"^ |, et Hàpou, ^. 
Cinquième tableau (Jambe). Mait-Nouit dans le sycomore verse l’eau au mort. A droite : 

(*~>i — 

Sixième tableau (Jambe). Kobhsonouf à tête d’épervier. A droite, un texte de deux co 

dfji ;4 6““'“ : i in~ ihi i wiirAj i 


l l 


MÜH 


( sic exit). 


-j l_ *—- a mm =f 

. I (sic) fl '—> ml 

■ Jfc «■» V \ /Il l/M/M. W 

Paroi gavciie. Cinq tableaux. 

Premier tableau (Bras). Shou soulève Nouit. A droite et à gauche du dieu, un personnage à 
tête de bélier (voir n° Gooa, paroi droite, i cr tabl.). A gauche, un texte de deux co¬ 


lonnes : 




sic 


Deuxieme tableau (Cuisse). Le mort lait offrande a Osiris, Isis et Nephthys. Derrière 

" s di,in!,& : )iMi~ü'-'!°nHâir^lXx.Iiin 



















16 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


w 

» *. Derrière le mort : (< 

lll ' 


0 1 






Troisième tableau ( Cuisse). Douaoumaoutef à tèle de chacal, dans l’attitude de la marche ; 


a— i n 

*_• I* 


T- 

i i m i i 


J] J 111 ^ “_ (sic exil). 

Quatrième tableau (Jambe). Kobhsonouf à tète depervier dans l’attitude de la marche; 

.(pour le reste de la légende, voir plus 


texte : («) j 
haut, le troisième tableau). 

Cinquième tableau (Jambe). La vache Hathor 

(l’Occident. Texte: (<—«)j j 1 *^] 




sort de la montagne 




m m H L Jâ 

ISSU—i*I*l * iii 

(pour le reste de la légende, voirie troisième tableau). 

Au sommet de la caisse, sur les parois latérales seulement, double texte affronté sur¬ 
monté d’une frise d’uræus et de plumes m- 


Paroi droite : 

^nzrr 


«) ^=Al (“) X J m<“> I i xl=(*> rsI = A 

1 1 


Paroi 


gauche : 




© 


0 


I 'T' 8 * C ~ D 


«O i L 




Î <=> J ^ ^ -«>- 0 S C □ I ~ —H— umm © | «T A^WA 

- 1 % S koîL i . i^ 8 .fc . / 

Technique : Menuiserie du même type que le n° 6002, mais beaucoup moins soignée. 
Décoration polychrome à fond jaune, d’un ensemble plutôt sombre. A l’intérieur, 
les figures se détachent sur un fond brun non verni. L’extérieur est verni en plein. 
Dessin médiocre, surtout à l’intérieur. Les textes, très incorrects, semblent surtout 
avoir été traités comme éléments de remplissage. 

Bibl. : Journal d 9 entrée du Musée, n° 29717; liste Daressy, n° 100 (sousle nom delsimkliobit); liste 
Souriant y n°i2 4 . 





















SARCOPHAGES. 


17 


UiUiUi 


6006 a-b. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de 

Tj* (var. ^''![), - Bois de syco- 

more. — Long, i m. 90 cent., larg. 0 m. 55 cent. — XXL dynastie. 

A. Couvercle (1) . 

Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d’une coulïiéh 
frangée à carreaux jaunes et bleus (fig. 16). Bandeau dont l’ornementation se 
retrouve sur les pans de la couffiéh. Bouquet de Heurs de lotus sur 
le front. Gros boutons d’oreilles jaunes ornés d’une rosace bleue à 
douze pétales. Large collier semblable à celui du n° 6001. Amulette 
cordiforme suspendue au cou. Seins tatoués, dont le mamelon 
forme le cœur d’une rosace à douze pétales. Mains croisées et posées 
à plat sur la poitrine; les bras sont dégagés du maillot. Sur le 
haut du bras, dieu momiforme assis, à tête de serpent barbu, coiffé de Yatef. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre. Variante du n° 6001, avec un disque ailé au lieu de 1©J. 

Deuxième registre. Épervier éployé, surmonté du disque IXZXî, planant au-dessus de 
deux petits tableaux symétriques, dans lesquels on a représenté Osiris momiforme 

assis devant une déesse ailée accroupie, coiffée de Au-dessous, INouit ailée, 
les bras largement étendus. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 600/1. 

Partie centrale : trois tableaux semblables, en forme de naos, contenant deux Osiris 
momiformes assis, se faisant face, et séparés par un scarabée. Une longue colonne 
d’hiéroglyphes jaunes sur fond bleu, allant de haut en bas, et reproduisant le même 

texte de chaque côté, encadre ces tableaux sur deux faces : 


Fig. 16. 


W 


SIC 






(sic exit). 


A droite et à gauche, quatre registres de tableaux séparés par une ligne de texte. 
Premier registre. La défunte, , fait offrande 

à Osiris momiforme, assis, qu’une Isis protège de ses ailes étendues. Texte : —«) 

^ ^ a gauche ’ même 


a) 


Usurpé. A appartenu en dernier lieu à la ^ 1 ® 1 "1 î jj (1 A 4 2 ^ i A . Le nom 

1 rr *VI 1 /~~~A i T 111 11 XI /T* A—\ Æ J 

de Aousnimaout a été recouvert, dans l’inscription tracée sur les pieds, par une couche de couleur bleue, 
sur laquelle celui de Isimkhobit a été tracé. Il y a lieu de supposer que le dernier occupant de ce cercueil ait 
été le même que celui du n° 6 oo 5 ; le Journal d’entrée du Musée ne fournit aucun renseignement à cet égard. 
Catal. du Musée, n° 6001. 3 










18 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 




ï 


tableau. Texte : (~ 

^ (sic exil). 

Deuxième registre. Devant Osiris et Nephthys, clans la même attitude qu’au premier re¬ 
gistre, deux génies, Tun hiéracocéphale, l’autre ayant une plume ^ en place de tête. 
Texte : («—«) variante du premier registre, côté gauche. A gauche, tableau semblable. 

<-> :no «7* o- 

Troisième registre. Variante du premier registre. Au lieu de la morte, un génie dont la tête 
est remplacée par une plume (cf. n° 6 oo 3 , fig. 1 3 ). Texte : (-<—■) variante du deu¬ 
xième registre, tableau de gauche. — A gauche, même disposition. Le dieu a une tête 

de serpent barbu et est coiffé d’une plume ( (cf. n° 6 oo 3 , fig. 12). Texte : (»—*) 

Quatrième registre. Amsit et Douaumaoutef accroupis, tournés vers la droite. Devant eux, 

une momie debout. Texte : (■*—«) («c) “T ( s *' c )* — Le 

tableau de gauche est semblable. La momie y est remplacée par le génie qui se voit au 
troisième registre (cf. n° 6 oo 3 , fig. 1 2 ). Texte : (*—>) variante mutilée de la légende 
inscrite au-dessus du troisième registre, tableau de droite. 

Sur les pieds, au centre : 



A droite et à gauche, en sens inverse des autres 
représentations, deux tableaux semblables : 
Isis accroupie pleurant devant Osiris momi- 

forme, \\®’ ass i s - Sur l’épaisseur 

du socle, une double inscription se répétant 

de cbacpie côté (»—> *—«) X; ~ A ♦ 

J J.(la fin du texte donne les titres 

ordinaires d’Osiris Khonti-Amenti). 

En bordure, le long du couvercle, depuis le coude 
jusqu’au socle, une colonne d’hiéroglyphes. 

A droite : (—) *►- (m) J [jjf| 


i 1 


n 


• *-j| 



























SARCOPHAGES. 


19 


A gauche : (»—>) 
scription parallèle) 

= 1 lO ü 

7 Q*ni 


I I ! 


â 


il * ^’V®"' w 8 ^ ' S- 1 - 

1*^ Jl lo i-x ï j \ i i r 

.... titres d’Osiris (voir ci-dessus l’in- 

^^rriwnirnnwi 


CT 3 

CT 3 


1 


I i ! 


5 2 n a— i-i-tpTii i 

A T —H— ■ m. I J\ yvvw*A I 


Technique : Menuiserie, voir le n° 6ooâ. Décoration polychrome à fond jaune, dont les 
éléments diffèrent sensiblement de ceux qui se rencontrent dans les numéros précé¬ 
dents. Tonalité assez foncée, se rapprochant de celle du n° 6001. Les figures sont 
d’un dessin correct; quelques-unes sont en relief. Le tout est verni en plein. 

Conservation : Mauvaise. Fente sur toute la longueur du côté gauche. La peinture 
s’écaille et tombe à la moindre secousse. 


B. Caisse 


Ornements et inscriptions : A. — intérieur. Fond jaune. Au sommet, un ciel bleu 
étoilé blanc, en forme de voûte, placé au-dessus d’un objet de nature indéterminée, 
, qu’un serpent, dont le corps se termine à chaque extrémité par une tête, 
enveloppe de ses replis. Au centre, trois registres de figures séparés les uns des 
autres par un ciel, *■—», bleu. 


Premier registre. La déesse de l’Amenti, les bras pendants le 
long du corps, debout sur le fwi, vêtue d’une robe 
collante, dont la décoration simule le plumage d’un oiseau, 

et coiffée de . A droite et a gauche, des figures symbo¬ 
liques : un vautour, un génie accroupi tenant un serpent 
par la queue (fig. 17), etc. 

Deuxième registre. Au centre, l’emblème De chaque côté, 
un personnage momiforme enveloppé dans un maillot bleu 
pointillé de blanc debout près d’une table supportant un 
vase et une fleur de lotus. 



Fi S- 1 7 * 


Troisième registre. Deux dad et boucle sa : 

Parois. Chevet. L’âme de la morte sous forme d’un épervier éployé à tête humaine, vue 


W Cette caisse, bien qu’ayant été usurpée par J , dont elle renfermait les restes lors de la découverte 

de la cachette, ne porte pas le nom de cette femme. Le peintre chargé de remettre le cercueil en état 
pour sa nouvelle destination a laissé subsister partout celui de ^ ^ ^ aress Y ne P as 

figurer ^ ^ ^ ^ dans sa liste. 11 cite seulement jj (sub n° 126). 


3. 













CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

cle face. Sur les cotés, un dieu accroupi, ayant l’hiéroglyphe de la flamme en place 
de la tête, et tenant un serpent par la queue. 

Paroi droite. Trois registres séparés par des bandes bleues a doubles rangs d’étoiles 
blanches. Au-dessous du dernier registre, un serpent *fc fvvv . 

Premier registre (Bras). Isis et Nephthys, vêtues d’une robe bleue à 
points blancs, se tenant par la main; elles élèvent l’autre main 

vers un ^ placé entre elles deux (fîg. 18). 

Deuxième registre (Cuisse). Trois dieux momiformes debout, la tête 
tournée vers l’extérieur; ils sont enveloppés alternativement dans 
un maillot blanc et dans un maillot bleu tacheté de blanc : i°dieu 
à tête de vautour ; 2 0 dieu ayant le signe du feu en guise de tête; 
3 ° dieu à tête de grue 7^ (fig. 19). 

Fîg. 18. Troisième registre (Jambe). Même disposition qu’au deuxième registre ; 
le premier dieu a un maillot bleu, le second un maillot blanc et ainsi de suite : i° dieu 

à têle humaine; 2 0 dieu ayant une plume ^ en place de tête; 3 ° dieu à tête de 
chacal (fig. 20). 

Paroi gauche . Même disposition que sur la paroi droite. 

Premier registre (Bras). Voir paroi droite. 

Deuxième registre (Cuisse). i° Dieu à tête de crocodile; 2 0 voir 
paroi droite, deuxième registre; 3 ° dieu à tête de chat (fig. 2 1). 

Troisième registre (Jambe). i° Dieu à tête humaine; 2 0 voir paroi 
droite, troisième registre; 3 d dieu à tête d’uræus (fig. 22). 

B. — extérieur. Chevet. Au centre, 




Fig. 19. 


. Un bras faisant 

le geste de l’adoration dans la direction de la boucle sa part 

du sommet de chaque jf, au point de rencontre de la plume 

et du support. A droite et à gauche, tableaux symétriques : Isis et Nephthys pleu¬ 
reuses accroupies au pied de l’emblème de l’Osiris d’Abydos. Au tableau de gauche, 

cet emblème est remplacé par le Entre les tableaux et le groupe qui occupe le 

sommet du chevet, un texte de deux lignes (pour la première colonne, voir le couvercle, 
deuxième registre, tableau du côté gauche; pour la deuxième 
colonne, voir le même, premier registre, tableau de gauche). 

Paroi droite. Cinq tableaux. 

Premier tableau (Bras). Osiris momiforme assis dans un naos: der¬ 
rière le dieu, Isis debout, une main levée en signe de protection. 

Devant la chapelle, un dieu à tête de vautour, nuiz. 

à côté duquel un serpent se dresse sur sa queue. A droite, deux 
colonnes de texte reproduisant la formule inscrite en bordure sur 
Fig. 20. le couvercle, jusqu’au nom de la morte. 
























SARCOPHAGES. 


21 


Deuxieme tableau (Cuisse). Même scène, mais disposée en sens inverse; Nephthys y 
remplace Isis. Le texte qu on y lit est une variante de celui du premier tableau. 

Troisième tableau (Cuisse). Variante des scènes décrites plus haut. En 
dehors du naos, et lui faisant face, un dieu à tête 

2 Ÿ Ÿ 



i itltlj 




de serpent. Texte : (*- 

r^î^Hî: (sic) \ un serpent dressé sur 
queue, nomméun dieu à tête de vautour 
Lâchant du feu. Texte : (»—j | 

un j; puis Isis momi- 


sa 


cr 


f 

I l I If f 



( sic ) 


Fig. 2 2. 

.A droite, un texte de deux colonnes: 

IC) 


forme à tête d’uræus : 
cf. premier et deuxième tableaux. 

Quatrième tableau (Jambe). La barque de Khoprl voguant au ciel. Au-dessous, Apophis 
percé de couteau, Texte de trois colonnes (voir les tableaux précédents). 

Le nom de la morte y est écrit avec l’orthographe u > 

Cinquième tableau (Jambe). La vache Hathor sort de la montagne d’Occident. La défunte 
se présente devant elle, suivie du serpent déjà représenté, nommé d’un dieu à 

tête de vautour, le ] j“||(sîc)^ s j j d’un autre serpent appelé ^ et d’un 



Fig. 2 3 . 


U 


dieu a tete de grue dont les chairs sont peintes en vert, le | j*^ ! 

| |f (^IL 2Û ) - A gauche du tableau, un texte de cinq colonnes reproduisant la 
formule tracée en bordure du couvercle. 


Paroi gauche. Cinq tableaux. 

Premier tableau (bras). Voir paroi droite. 
Deuxième tableau (Cuisse). Voir paroi droite. 






















































22 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Troisième tableau (Cuisse). Cf. paroi droite. Devant le naos, le dieu à tête de vautour 


déjà décrit, |||, dressé sur la pointe de sa queue, puis un dieu à tête de grue, 
-f« (I es chairs sont peintes en vert) et, enfin, la morte vêtue dune robe bleu foncé. 
Quatrième tableau (Jambe). Voir paroi droite. 

Cinquième tableau (Jambe). La défunte suivie du serpent II et d’un dieu à tête de 


vautour, (<—«) n\>) jjj ? reçoit l’eau que lui verse Hathor-Amentit d’Héliopolis, 

m © . Derrière la déesse, le sycomore de Nouit, * A gauche, cinq 

colonnes de texte (cf. paroi droite). 

Au sommet de la caisse, une frise d’uræus et de plumes, mm- 

Technique : Menuiserie peu soignée; les joints des planches sont lutés avec de la terre. 
Décoration polychrome à fond jaune ; elle est beaucoup plus soignée à l’intérieur que sur 
les faces externes où le bleu et le vert dominent. La morte est vêtue partout d’une 
grande tunique bleu foncé. La caisse est vernie en plein à l’intérieur et a l’extérieur. 
Conservation : Bonne. 

Bibl. : Journal cl entrée du Musée, n° 29671; liste Daressy, n° 126 (1) ; liste Bouriant, n° 1 5 1. 


6007. Planchette de momie au nom de \ XX — Bois de 

-w .Æl a! - I 1 

sycomore. —Long. 1 m. 68 cent., larg. 0 ni. A3 cent. —XXL dynastie^. 


Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête de femme, la face peinte en jaune, 
coiffée d’une couffiéh bleue liée par un bandeau. Sur le front, un bouquet de trois 
fleurs de lotus. Gros boutons d’oreilles jaunes ornés d’une rosace à huit pétales bleus, 
verts et rouges. Large collier avec agrafes à tête depervier (cf. n° 6 oo 3 , fig. 10). 
Pectoral semblable à celui du n° 60où; seins tatoués d’une rosace à huit pétales. 
Mains croisées et posées a plat sur la poitrine; les bras sont très peu apparents. 
Entre les mains, un groupe de figures composé du bélier d’Amon placé entre deux 
âmes humaines, coiffées du disque, se faisant face. 

Sur le ventre, Nouit, les ailes étendues; au-dessus d’elle, deux scarabées à tête de 
bélier faisant face aux uræus ailées de Nekhabit et d’Ouadjit. Au-dessous, scarabée 
ailé à tête de bélier ayant, à droite, Nephthys et Amentit accroupies; à gauche, Isis 
et Nephthys. ^ 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 600Ù. 


(1) Sub nomen J voir plus haut, p. 19, note. 

(2) Il se pourrait que Nasimaout fût la fille de la Chanteuse d’Amon ^ P ^ J’ dont ie cercueil a été 

également découvert dans la cachette de Deir el-Bahari. La lacune malencontreuse qui coupe la fin du 
texte ne permet pas d’éclaircir ce point. Je proposerai cependant de rétablir ainsi la légende mutilée : \ 

Une pendeloque en cuir, trouvée sur la momie de “1 " porte le nom du "1 f ^ B 1 

/wwsva A 1 xv f (Daressy , Contribution à Vétude de la XXI e dynastie égyptienne , dans la Revue archéologique , 

1896 , t. 1 , p. 76). 














SARCOPHAGES. 


23 


Partie centrale. Quatre tableaux : i° bélier coiffé de Yatef; 2 0 disque ailé; 3 ° scarabée à 
tête de bélier; 4° emblème d’Abydos accolé de deux yeux ailés. Dans le bas, le texte 
suivant : 

a c BD 


A droite et à gauche, trois registres de tableaux 
symétriques adossés. 

Premier registre. Epervier coiffé de Yatef, debout 
sur le support ^ . 

Deuxième registre. Osiris momiforme accroupi sur 
le support Vs f . 

Troisième registre. Pleureuse accroupie. Au-dessus 
d’elle, un scarabée ailé; au-dessous, la vache 
Hathor momifiée, coiffée du disque et des 

deux plumes. 

.B.D. 

Technique : Menuiserie, cf. n° 600 3 . Décoration polychrome à fond jaune. Tonalité 
plus claire que celle des numéros précédents. Les figures sont également de plus 
grandes dimensions et sans relief. La couffiéh est ornée de rainures alternées en 
creux et en relief, pour simuler une étoffe gaufrée. La planchette est vernie en plein, 
sauf la couffiéh. 


m 

n) 


rfe 



/VvwvWv 

1 8 


Awm\ 



l it 1 


l 

1 


w 

A—J 


// 

w 

L-TA 

■ A 

1 f 1 

( sic ) 



% 


Ml 


L 1 

M 

-W 

3 


asx 

». 


Conservation : Bonne. 

Bibl. : Journal d'entrée du Musée, n° 29634; liste Daressy, 11 e 48 ; liste Bouriant, n° 57. 


6008 a-b. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de Xili 


1 mm n 

1 “ " 

1 1 

j “ *— / 

fl Awwvv\ -J 
10 11 

h m 

\J\m Æ== J 

1 n -w- 1 


WA 


de sycomore. — Long. 1 m. g3 cent., larg. o m. 54 cent. — 
XXI e dynastie. 


A. Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Tête d’homme, la face peinte en jaune, coiffée d’une couf¬ 
fiéh rayée bleu et jaune liée autour du front par un bandeau à peu près semblable à 
celui du n° 6 oo 3 . La barbe postiche qui était fixée au menton a disparu. Large 
collier fixé aux épaules par une agrafe à tête d’épervier (cf. n° 60o 3 , fig. 10). Pecto¬ 
ral en forme de scarabée à tête de bélier coiffé du disque du soleil levant, qui 
renferme l’image d’un enfant portant la main à la bouche. Mains fermées croisées 
sur la poitrine ; bras dégagés du maillot et ornés de bracelets portant la représentation 
d Osiris couché sur son lit funéraire (cf. n° 600 3 , fig. 11). Sur le haut du bras, 
près de l’épaule, même figure qu’au n° 6oo3. 


Voir le n° 6009. 

















CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre. Deux tableaux symétriques adossés, séparés par un scarabée criocé- 
pbale placé au-dessus de deux dieux ophiocéphales accroupis et adossés : lame du 
mort, protégée par Malt, qui étend ses ailes sur elle, brûle l’encens ^ devant Osiris, 

("— > ) | > assis dans un naos, derrière lequel une Isis ptérophore se tient 

debout. Texte : (<-—-«) j * fliî 1 I C-T 3 ‘ Den ' ière CeUe SCèn6 ’ U11 é P ervier \ 
et un serpent ailé, dans un petit naos. La légende suivante est inscrite auprès de 

la déesse Malt : (— ) ! ^ î * ® * \ ^ ‘ il, «P *. 

Au-dessus de la déesse, l’œil ailé représentant Ouadjit, —«) j HOiiü- 


Dans le tableau de gauche, le texte est ainsi conçu : 

~ 3 


* 2 O 


Çj H L’œil d’Ouadjit est accompagné de la légende (»—*-) j IM 

.tn î _(«)• 

Deuxième registre. Nouit ailée accroupie. Sous les ailes de la déesse, une femme 
accroupie, à tête d’uræus, fait le à l’emblème de l’Osiris d’Abydos. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6 oo 3 . La bande centrale reproduit les 
mêmes figures que le n° 6009; elle est encadrée par deux colonnes d’hiéroglyphes. 




A droite et à gauche, quatre registres de tableaux symétriques séparés par une ligne 
d’hiéroglyphes. 















SARCOPHAGES. 


25 


Premier registre. Le mort brûle l’encens, JÎ , devant Osiris assis, (»—►) | 

î-M ® î fH- J " rière lequel Maît ailée se tient debout (pour la 
légende qui accompagne la déesse, v. plus haut, p. ^4, i el registre). Texte : 


JT V ~ ~ 

\\ 




A gauche, tableau et texte semblables. 
Deuxième registre . Le mort en adoration devant 1 épervier x Ptah Sokari, * | 
que Nephthys enveloppe de ses ailes. Texte : (*—«) ^ 


\\ 

. Tableau 


semblable à gauche, mais le mort fait une libation; la déesse est Isis (- 

w ?> n ~ h -* + - — 

• * i -îr 


î : 

r ÏJ"i. 

Troisième registre. Meme disposition qu’au deuxième registre. Le mort offre le # à un bélier. 
Dei •rière celui-ci, Amentit ptérophore, | 

. I _ • •' * <xl( ' ^ m ' 

■rie: 
n 


|. A gauche, même tableau, avec les variantes ordinaires; le bélier 
est nommé j""|; le mort tient un vase î ï«'« : (—) ' '«.iwi- 

Quatrième registre. Le mort fait le * au Mesou-Hor Hâpi, derrière lequel se tient 
Amentit ptérophore. Texte : («—«) 
génie funéraire Amsit, i /~rr. . ^ 




^ . Même scène à gauche, avec le 
Texte : (—->) 


Sur les pieds, au centre, la barque solaire; le disque renferme une tête de bélier. Au- 
dessous, dacl ailé muni de deux bras, accolé de quatre génies à tête de serpent et 
de deux dieux momiformes hiéracocéphales coiffés d’un disque O- A droite et a 

gauche, le mort précédé de Nephthys, à droite, et d’isis, à gauche. Texte : 

Sur le socle, momie couchée, veillée par deux serpents ailés figurant Isis et Nephthys, 


au 


-dessus de laquelle plane un disque ailé. Texte de droite : (»—*7f|fphlt|if 

.)lfl 
1 '4 


il 


“ ^ 111 (sic exit ). Texte de gauche 


J % <=> I fe © \ m, Mk 4 I —h— 'War W $ J 'mm*' W I J J 


(sic exit ). 


En bordure du couvercle, à droite: (-<—•) 

J % 


“lit! 


m 






Catal. du Musée, n. 6001. 






CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


i<> 


—~nc^SO*>l ,,, v:^:iSx:iP!Æ 

iiü.izitT^nj^uirai:-' 

Iechniqüe : Menuiserie très soignée; joints horizontaux au chevet; huit mortaises 
pour la fermeture. Décoration identique au n° 6008. Les figures sont peintes sur 
une tode enduite de stuc qui recouvre d’un bout à l’autre le bâti en bois du couvercle. 


B. Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur. Fond brun. Au sommet, un disque ailé. 
Au centre, la déesse funéraire de Thèbes, vêtue d’une résille bleue et coiffée de 
l’emblème de l’Amen ti, debout sur le rsasn, les bras abaissés le long du corps. A droite 
et à gauche, serpent ailé et attributs divers. Dans le bas, le fétiche t surmonté du 

disque , adoré par Isis et Nephthys; puis, au-dessous, une figure dont il 11e 
reste plus que des traces indistinctes. 

Parois. Chevet . Au centre, la barque solaire supportée par un clacl muni de bras, accolé 

des deux lions Shou et Tafnouït (fig. 2/1). A droite, 

quatre génies, j ni:, î ( sic ), assis côte 

a côte. Le premier a une tête de vipère; le second un 
scarabée en guise de tête; le troisième une tête de 
lion; le dernier porte en place de tête l’objet |J. 

A gauche, même représentation. Les génies, j j 

I l l I tVlL ! © I l lc ^-,’°nCi c premier, 

le signe £ pour tête; le second une tête d’uræus; le 
buste du troisième supporte le flambeau 1 ; on a remplacé la tête du quatrième 
par une plume 

Paroi droite . Cinq registres séparés par le signe du ciel r—peint en bleu. 



P, * emier registre (Bras). Le mort, ) r - 

* I fmmrrr\ ar u | | | | | J 

agenouillé, fait l’offrande de l’eau, j|, et du pain, #. Derrière lui, un œil ailé 

(1) Le signe fj a été sauté. 














SARCOPHAGES. 


27 


Deuxième registre (Bras). Ânubis taricheute prépare la momie d’Osiris, (jui est couchée 
sur le lit funéraire. Près de lui, un texte en trois colonnes : (<—«) ) J** * 


accroupie 


Troisième registre (Cuisse). Isis-pleureuse, (V—«) 

devant 1 emblème d Osiris d’Abydos érigé auprès d’une table d’offrande. A côté de 
celui-ci, le texte suivant : (» — >) > J »f 1 fi <g> V a. T 

v ' Il JLLiU. wI 1 I in<«). i*îriii 

Quatrième registre (Cuisse). Trois génies momiformes debout dans les replis d’un 
serpent. Ce sont les 

“| m m 5 - 


-)üjinji“unjiiiîtT 


SIC 


(.sic exit). 


<, iC p* 7 H- 

I I I $1*111 I 

Cinquième registre (Jambe). Anubis-chacal couché sur l’édicule 




3 IBCIT 1 - 

Paroi gauche. Cinq registres. 

Premier registre (Bras). Voir paroi droite. Le mort offre l’encens seulement. Texte: 

~ V s » _!_ *5 3 h f 

. \x F I w _ m i 1 f 


O 


i i 


CXïiliP!*: 


Deuxième registre (Bras). Voir paroi droite. Texte : 


1 •f* > " 2 [S ~ -| j 

I i 3 I I n I î 


w 




Troisième registre (Cuisse). Voir paroi droite. Texte: (<—«) j j j îoJli 

rîàui:z- 


Quatrième registre (Cuisse). Voir paroi droite. Texte : («—« 

^-*- 6 


illr 


O 


i i 


B. — extérieur. Chevet . Au sommet, 
pend une croix 


i'*) : 11 x 

© -jr j. 

; les ^ sont munis d’un bras d’où 


Tableau de droite : Barque solaire voguant au ciel; au-dessous, le serpent Apophis 
percé de couteaux. Texte en colonne encadrant le côté droit du tableau : (»_>) 


Ml 

dran 


if 


n 


■H l ^ yj» 

i m . Colonne de texte enca- 

l . Tableau de gauche : L’épervier de Ptah-Sokar-Osiris, coiffé de la 

A. 


w *\\ 

drant le côté gauche du tableau : 























28 


C ATALOGUE DU MUSÉE DU CAI UE. 


couronne 


(<—«) | | | ^ . debout sur une estrade, dans un naos, et 

laisant face à une petite image d’Isis accroupie. Au-dessus de lui, l’urœus ailée, Ouadjil, J 
Au deux extrémités du naos, une colonne de texte. A l’avant : (»—>) 


¥ 
% éÊk 




w 


âl 


♦uinw- 1 -’ à l ’ arrière : Éir'ri T 

| ^ i H O * Texte en colonne encadrant le côté gauche du 


Paroi droite. Quatre tableaux. 
Premier tableau (Bras). Isis, (<- 


ü:üiîi:t?jT 


, un serpent 



suspendu aux bras, en adoration devant l’emblème 


del’Osirisd’Abydos, (»— *)^fS***' M . A ses 

pieds, les quatre Mesou-Hor momiformes accroupis 
sur une fleur de lotus épanouie. Horus, fdsd’Osiris, 

lui fait face, tenant embrassé 


Fig. 2 5. 


vn ikpi- ..... 

le couronnement du fétiche d’Osiris (lig. 2 5 ). 
Deuxième tableau (Cuisse). Shou, (»—>) j ^ <2 ^ ® 

iî I ^ Î vx ex ^) ’ S0Ll ^ ve Nouit. Sur l’échine de 
la déesse repose la barque solaire. Dans la partie 
inférieure du tableau, Sibou couché (»—>) j 

J i l JL, <“) I fl .T„ î î n,' A droite du 


tableau, Thot, (»—>) j . niü (sic exit) , tenant l’enseigne de l’occident, 

jf, et des bandelettes; derrière lui, en colonne, le texte suivant :(»—*) 

Troisième tableau (Cuisse). Ce tableau et le suivant fournissent une variante de la 
vignette du chapitre CXXV du Livre des morts. Le défunt, en costume de gala, 

est conduit à Osiris par un dieu léontocépbale qui le tient parlamain; il est précédé par 
un autre dieu à tête de musaraigne armé d’un couteau : ce sont les (»—>) j p - ^ 


t 


w 1 

morts, (- 


>L!+Tt . Les deux dieux ont les chairs peintes en vert. Le dieu des 

—) î j*j ^ f “J î “| | s? ■• î ^ ! c—,1 {> est assis dans » n 
































SARCOPHAGES. 


29 


m L "^ J , unbras étendu, auquel est suspendu un serpent, se tient debout derrière 


vaste naos ; Isis, ( 

| I ICT3 


lui. Horus, (ils d’Osiris, (»—>) j ^ V—-J ( s * c ) | | * 


, le sce 


pire ^ 


à la main gauche, interpelle son père et lui présente le mort, tandis que Thot, 

<->;à-ni («l6*) j |(| |°j^, debout a son côté, enregistre ses 

paroles. Au pied du naos, dont il essaie de gravir l’escalier, Shaï, l’animal infernal 
à tête de crocodile et à corps d’hippopotame, îdjt a ^ i % 

(pl. 11, fig. i ). 



Quatrième tableau (Jambe). Pèsement du cœur. Anubis, crie gardien de la balance qui 

est dans la chapelle divines, (»—>) , procède au 

pèsement du cœur du mort. Sous la balance, du côté du plateau qui supporte la 
plume, se trouve un coffre orné à sa partie antérieure d’une tête humaine coiffée d’une 

plume et surmonté de quatre oudjas disposés deux à deux le «coffre de 

toutes les plumes de Mail», (*—) ^■‘-1 - , et deux poids, l’un rond 

et l’autre en forme de veau couché A côté d’Anubis, Thot inscrit les actions 

du défunt. Au-dessus de la balance, un texte de onze colonnes : (»—>) j 





















































CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


30 


f 


ïkm- ï Z.3K î jLrm— 

© i *=. - ni! i W m ju_i i *— Pt,is v|ent ie m ° rt 



Fi S- 9 7 - 


velu dune jupe empesée et gaufrée, à tablier, portant deux plumes plantées dans sa 
perruque; il tient également une plume dans chaque main, qu’il élève au-dessus de 


-*••<-> i * x î ni phi î -vi ; r ^:„n vaz 

Derrière lui, la déesse de l’Amenti, (_*) j | ^ ^ j, puis quatre 

dieux à tête de serpent, coiffés d’une plume, disposés 
sur deux registres, deux assis sur des sièges, deux 



accroupis a terre, (»—>) j p 

—i— 11 I I ^ ® -1 | - 

m ■ I I J | | I J ft , ,j 

z^z:„n<p'- "•“«•o- 


* t m 


* 


I l il I in 

ç—n 

""/T 


Paroi gauche. Cinq tableaux. 


mwiiiamiiti Premier tableau (Bras). Variante développée de la scène 

qui se trouve au n° G002, extérieur, paroi gauche, 
Fig. 28 . premier tableau (fig. 97 ). 

Deuxième tableau (Bras). Nofir-Toumou, («—«) j ^=1 j | j 

assis dans un naos. A droite du tableau, texte de deux colonnes : (<—«) ! 








































































SARCOPHAGES. 


31 


Îji ei :11 0 *, 11 W . 


erp 

Ô 


tf 


J " ^ 1 " ^ ¥ SP 

•I % <=> I % O i a «kè i 

J^. A gauche, texte de deux colonnes : (<—*) ^rbi ••• T f 

/*+***\ \ 4 k V I Xi i J | 9 

'X 1 JS- 

Troisième tableau (Cuisse). Le mort est en adoration devant trois dieux momiformes 
debout dans les replis d’un serpent (fig. 28), le premier a une tête de lionne, jj 

le second une tète de belier, 1 jj 1 jflî 1 1 jf ^ , le troisième une tête de 

chacal. Au-dessus du personnage principal de ce tableau, le texte suivant est inscrit: 

<~> i ^ ^ rii x [>! î:c n 

? itTainjî m 

5 1 (ô J \ 

^ _ H _ [• X l’autre extrémité du tableau, une colonne de 


* -V 

I % 


il il*. 


)à 1 # “. 0 i 

texte donne le nom et les titres du mort. 

Quatrième tableau (Jambe). Nouit dans le sycomore 

verse l’eau au mort qui se désaltère. A gauche du tableau, une colonne d’hiéroglyphes : 

— 1 Sur la partie basse du 

tronc de l’arbre : jjj. 

Cinquième tableau (Jambe). La vache Halhor sort de la montagne d’occident; le mort est 
en adoration, devant elle. A droite du tableau, deux colonnes de texte : (<_«) 

i ùl M 7'w 3 VJ \ “ î £ * rr, 7 1 JT 

^ ^ratl * ^ g auc be du tableau, un autre texte de deux colonnes : 


x m pi* z ëi ta* ; m ~r vr 

Au sommet de la caisse, une frise d’urœus et de plumes, f ^ ^ ^ • 

Technique : Comme le n° 6 o o 2. Décoration soignée a l’extérieur, très médiocre à l’intérieur. 

Conservation : Bonne. Les peintures sont cependant en assez mauvais état à l’intérieur, 
celles du fond particulièrement. 

Bibl. : Journal d entrée du Musée, n° 29718; Catalogue du Musée de Gizéh, édit. 1895, n° 1185; liste 
Daressy, n° 95; liste Bouriant,, n° 119. 











32 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


6009. Planchette de momie au nom de f|) P J — 


H 


© 

III * 


Bois de sycomore. — Long, i m. 78 cent., larg. 



Fi ff- 9 9* 


o m. kl cent (1) . — XXI e dynastie. 

Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête d'homme, sans barbe, la face peinte 
en jaune, coiffée d’une couffiéh rayée bleu et jaune liée autour du front 
par un bandeau légèrement différent de celui du n° Goo 3 . Large 
collier attaché aux épaules par une agrafe à tête d’épervier (voir 
n° 6 oo 3 , fig. îo); même pectoral qu’au n° 6 oo 3 . Mains fermées 
croisées sur la poitrine ; bras dégagés du maillot et ornés de bracelets a 
figures symboliques. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux. 

Premier registre. Au centre, un scarabée à tête de bélier, qui semble 

suspendu au cou de la momie par deux fils de perles. De chaque côté, Nit (adroite) 
etlsis (à gauche) protègent de leurs ailes l’âme du mort, qui 
brûle l’encens devant le scarabée. Près des déesses, un génie 

à tête de serpent : j j «j j- | "”| (fig. 29). 

Deuxième registre. Le soleil levant émergeant d’une fleur de lotus 
épanouie. Le disque porte au centre l’image d’une tête de bélier 

| (fig. 3o). Il est enveloppé dans les replis de deux uræus 
portant au cou la croix A droite et à gauche, un naos renfer¬ 
mant un épervier et un petit édicule contenant un dieu 
anthropomorphe assis. 

Troisième registre. Nouit ailée. Elle lient de la droite un | et la croix ^ de la gauche. 
Au-dessus de chacune de ses ailes, un chacal couché,^ ^ • 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6 oo 3 , mais l’inscription centrale est 

remplacée par une série de dix figures symboliques 
placées les unes au-dessus des autres : i° forme 
d’Harmakhis (fig. 3 1 ) ; f>° scarabée aile ; 3 ° sehhem, 4 *. 
adoré par Isis et Nephthys debout; h° scarabée surmonté 
du disque solaireKDJ; 5 ° var. de 3 °, avec les déesses 

accroupies; 6° scarabée accolé de deux dieux ; 7 0 voir 5 °; 8° voir fi°; 9°^ 

avec un chacal passant au pied ; 1 o° scarabée ailé. 

A droite et â gauche, cinq registres de tableaux symétriques superposés séparés par 
une ligne d’hiéroglyphes. 



Fier. 3o. 



Fier. 3i. 


9 ) Complète le n° 6008. 










SARCOPHAGES. 


33 


jjojj, fait le* i à Osiris assis, derrière lequel Isis se tient debout. Texte : (»—v) 

1 8 8 j i l 2 t ^ “i j 4; > ÿ n ^ 

i ^ J ° 1 OlD i . w f ^ I i ♦ H ct — An tableau de s auche ’ 


le mort offre le 


T m © • • 

,^ 9 ^f 

1 A * * * ^ aA 

JL 


, aux mêmes divinités. Texte 


ZîlAïlîaXÜLÎf-- 

1 jKtt ~ m | mm q -q 

Deuxième registre. Le mort , ^ f -— 1 I *» 

b I f y~~v a^va 1 O I T lll I 


J\ I 


M 


O 

lll 


Xffi! . — (sic exil ), en adoration devant Ptah-Sokar-Osiris, hiéracocéphale et 

momiforme, et Neplithys. — Même scène a gauche. 

Troisième registre. Le mort momifié debout devant un naos dans lequel se tient Osiris, 


(—) 

Texte : ( 


I 


m 


n-îtj 

7 A ( 


Tableau de gauche semblable. 


n 


sic exit). 


Quatrième registre. Trois dieux momiformes debout dans les replis d’un serpent (voir 
le n° 6 o o 8, fig. 3 8) : t ° déesse à tête de lionne, j ; 2° dieu à tête de bélier, 

j m^Ê fl ’ < ^ eU d c ^ aca ^’ I | \ jj % { î (sic). Tableau 

de gauche semblable. Var. dans les légendes: i° j it~ 

•vîel^’-îsueîh- 

i ** 

Cinquième registre. Isis-pleureuse accroupie devant une table d’offrandes («—«) | 1 

• | • 2 Awsv^A ^BT 3 r-j m. mtÊ ■ 

I q | yj ( s ‘ c ) Ip Tableau de gauche semblable. Texte: 

. 1 A —I © ^ 3 * 3 4 J “ 5 Jtr V 

(~) i i if i 11.1 . f- 


Technique : Menuiserie soignée. La face interne de la planchette est cintrée. Décoration 
polychrome à fond jaune. Les figures ont un relief très léger. Cf. le n° fiooô. Le style 
est celui du n° 6008. 

Conservation : Très bonne. Le bois est un peu fendillé sur le côté droit. L’état des peintures 
est parfait. 

Bjbl. : Journal d’entrée du Musée, n° 29718; Catalogue du Musée de Gizéh, édit. 1895, n° n 35 ; 
liste Darcssy, n° 95; liste Bouriant, n° 119. 

Catal. du Musée, n. 6001 . 5 












Vl CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

6010. Cercueil à forme humaine (caisse extérieure) au nom de 


• n 




'A Étt H ™1 

|g-A T ml ■ — Bois s y comore - — Long. 2 in. 08 cent., 
larg. o m. y 6 cent. — XXI e dynastie. 

Couvercle W. 

Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d’une couffieh 
bleue liée sur le front par un bandeau du même type que celui du n° Gooq. Large 
collier fixe aux épaulés par des agrafes en forme de tête d’épervier ( voir n° 6 o o 3 , lig. 1 o). 
Pectoral composé d’un scarabée surmonté du disque solaire ¥=¥• Mains croisées et 
posées a plat sur la poitrine : à la jointure des phalanges de chaque doigt, des taches 
îouges, hleues et vertes simulant peut-etre des chatons de bagues; les bras ne sont 
pas apparents; sur le haut du bras, près de l’épaule, Isis-pleureuse (voir n° 6001, 

%• 5 ), jj % | P • *****- ; la figure du bras droit est presque entièrement effacée. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre . Deux scènes symétriques isolées par un scarabée. A droite, Nephthys 
couvre de ses ailes l’emblème sacré de l’Osiris cl’Abydos; devant elle, une autre déesse 

ailée, accroupie, protège Famé du mort qui brûle l’encens, puis Amsit, 

% 

l 


j"^, reposant sur la corbeille . Dans la scène de gauche, Amsit est remplacé 


y _> momiforme, à tête humaine. 

^ X \\ 

Deuxième registre. Nouit ailée, les bras étendus; au-dessus de ses ailes : 

# 3*4 


par 


y l 1 ^ ! M 1 ___ ^ A dr0lle ’ trois d,eux 

momiformes debout dans les replis d’un serpent; 1 0 jj t, à tête d’uræus; 

a tête de bélier; 3 °*, à tête de chacal. A gauche, groupe semblable; Isis a une tête 
de lionne (voir n° 6008 B, fig. 2 8). Sous les ailes de Nouit, deux chacals couchés placés 
dos à dos. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° G00G A. 

Partie centrale : Trois tableaux en forme de naos : i° scarabée ailé; *2° scarabée accolé 

^ Ce couvercle a été tout d’abord construit et décoré pour faire partie d’un cercueil d’homme; il a été 
transformé ensuite de manière à pouvoir être utilisé pour un sarcophage destiné à une femme, ainsi que 
le montrent plusieurs détails que j’ai eu déjà l’occasion de signaler dans un cas semblable (voir plus haut, 
le n° 6001, p. 1 , note 2). 11 y a lieu de penser qu’il a appartenu comme le n° 6011, au prêtre d’Amon 

~ 1 1 _ __ —— * L'appareil funéraire de ^ f a été composé d’une façon hétéroclite : 

des trois pièces (peut-être quaire, en comprenant la planchette 11 0 6013 qui est anonyme mais semble 
bien faire partie de la même série) que j’ai pu lui attribuer avec certitude, sur les cinq qu’elle devait 
posséder régulièrement, 1 une(n°6oio) est usurpée sur un inconnu, l’autre (n° 6011 ) acontenu précédemment 

la momie de ^ ^ ^ \ IHI, la dernière (n° 6012) est un couvercle acheté d’aventure chez 

un marchand d’articles funéraires à bon marché. 





SARCOPHAGES. 


35 


de deux Osiris accroupis, tenant une plume en main; 3 ° comme le premier tableau. 
Une colonne d’hiéroglyphes encadre ces tableaux de chaque côté, du haut en bas. A 

^ ivTl T 0 J m, W —fc- 


droile: (. ■) jj| ^~ T © J J =3T Î ^ S ï 

,£! tiütEl (“)“! 12 [ T. ! ür! ^ .ni 

J | ^ 1,1 1^71 ^ • A 8 “" cl " ! : ut ^ 0 

*'~ M v X • W A- ± — A—J L I J Jf m j 't. © * t Z' 1 * 

m \\ A M - - AmwA f §!♦ I I I 1 I I I w * i » 

A droite et à gauche, trois registres de tableaux symétriques séparés par une ligne de texte. 
Premier registre . Le mort ^ sic ^ présente un plateau charge d offrandes a Osiris assis dans 

un naos. Texte : («—«) M-iru (m*). A gauche, même tableau. Texte: 

Deuxième tableau. Le mort offre ^ à l’emblème d’Osiris d’Abydos auprès duquel 
une pleureuse est accroupie. Texte : (-<— - IL 1 • ^ gauche, 
même tableau; le mort tient une botte d’oignons. Texte :(»—>) 


U 

Troisième tableau. Le mort présente l’eau et l’encens à Osiris accroupi sur un support 
d’honneur Le dieu est dans une petite chapelle. Texte : («—«) ^ A ^ ^ 

* _ . A gauche, le mort porte une table d’offrandes. Texte : (»—>) ^^ 

iiîw t . 

Sur les pieds, au centre, un scarabée accolé de Adroite et a gauche, en sens inverse 
des autres figures, une pleureuse accroupie sur 1 en»n, élevant les bras vers un Osiris 
momiforme, debout, coiffé du disque O- Texte de droite : (<—«) A ^ ^ ^_ jj % 

i 1J' texte de gauche : (—") ■^ M ^0 % il I w r~! I 

J. A l’extrémité du socle, un épervier éployé,*^ST* ■> tenant un llabellum 

dans ses serres. 

Sur l’épaisseur du socle, une double inscription. A droite : ( 


(0 La partie de L inscription inscrite entre crochets a été ajoutée après coup. 
(*) Le dieu tient la plume ^ et non le ^, dans l’original. 





36 


toj: 

A gauche :( 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

(sic) Apj ^ ~ jj ^ 


\SÜ BB * 


. ;• 


I ÊÉMéSmi. 


• ...I—rnw- 


—HiOXÜéî 


En bordure, le long du couvercle, depuis 1 épaulé jusqu’au socle, une colonne d’hiéro- 
glyphes. 


(sic cxity. 
A gauche : ( 


s 1*1 

I kciimock : Menuiserie du meme type que le n° 6001. Décoration polychrome. Quelques 
figures en relief; verni en plein. 

Conservation : Médiocre. Les boutons d’oreilles, faits d’une cheville de bois rapportée 
après coup, ont disparu. 

Bibl. : Journal (l’entrée du Musée, n° 29631 ; liste Daressij, n° 1^9 ; liste Bouriant, n° 16/1. 

6011. Cercueil à forme humaine (caisse extérieure) au nom de xx ^ ^ 


— Bois de sycomore. — Long. 2 m. 08 cent., larg. o m. 76 cent._ 

XXI e dynastie. 

b 

Caisse ( â h 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pl. III). Fond brun. Dad à buste humain; 
entre la seconde et la troisième corniche, on a peint deux yeux dont la pupille est 

(1) L’inscription comprise entre crochets a été refaite après coup. 

(2) A été réemployée pour ta dame & y ! " L “ 1 ! f P aT % zU ^ « 1 JÜL J ^ ^ 

dont le nom et les titres ont été substitués en plusieurs places à ceux du premier occupant. Voir 
lesn os 6010, 6012 et 6 oi 3 , pour ce qui concerne cette femme. 





SARCOPHAGES. 


rouge. Il est coiffé de la couronne osirienne et tient les sceptres et *j*; deux 
bandelettes rayées pendent de chaque côté du fût, qui est orné de l’inscription suivante : 


iI°! üŒl 

fof^^P^jÿ™^f^w- Ure P oMsm ' le,w '- 

Parois. Ciievet . Ame en forme dépervier eploye a teie humaine. A droite, un geme 
momiforme accroupi à tête duræus; a gauche, geme semblable, mais avec une tete 
de crocodile. 

Paboi droite . Tableau unajue, Nephlhys en adoration, debout sur le i.&.i; près d elle, 
une lal>le d’offrandes:(+ «) j ij\' w_ Q , 11 , _,*? J (*“) * *3\iL 


5F. 




Paboi gavciie. Tableau unique. Isis en adoration, 
debout sur le rasn; près d’elle, une table J 

d’offrandes : (—*) | jj) j % ^ ^ “1 % 

O «a 8 * 1—I—i V ^ m “ , m . 3 


?jîi:r:i 3 k' 


B, — extérieur. Ciievet. Au sommet, Isis accroupie 
sur le i vi; elle élève les bras au-dessus de sa 
tête et tient une plume dans chacune de ses mains 
(fig. 3 a). Tableau de dboite. L’épervier de Plah- 

I Q “ H ~ â 

”m J, debout dans un 



Sokar-Osiris, 


Fifî- 3 a. 


a A \\ 


naos; il est protégé par l’uræus Ouadjit (»—>) tm::> ; devant lui, un génie 
momiforme à tête de chacal. A droite, un texte de deux colonnes : (■—►) i in 


—--pi - A _11—., .-,a® *1 I I* y"*»© .1 I lt“T^ O ^ 

_ïf __ JiLxxT o 

VA \t . A gauche, un texte de deux colonnes qui est reproduit plus 

correctement et sous une forme plus complète au tableau de gauche. Tableau de gauche. 
Isis pleurant devant l’emblème de l’Osiris d’Abydos. A droite, un texte de trois 


colonnes : 


") | ijl ^ 11 1 lil . ml îz 

?î 




m 


x yy 

—* A w • w 


M 




















CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIP.E. 


I ^ _- (sic)- ^ gauche, un texte de trois colonnes : («—«) j | q J ^ 


Kënti; 


■#■1© 


A.-11 ' 


•Sic 


] 


A % 


m 


2 *** V "'A 

I I dT » 

P/tzîo/ droite . Six tableaux. 

/Venner tableau (Bras). Thot a face humaine, tenant la palelte de scribe en main, s’avance 
vers Osiris momiforme, la main droite élevée dans l’attitude de la récitation. Osiris, 

^ ^ - ^ \\ . , est debout; il est accompagné d’Isis et de Nephthys. 

Deuxième tableau (Cuisse) ( J) . Le mort présente un plateau chargé d’offrandes, fruits, 

légumes, pains, etc., A—Le tableau est encadré, à gauche, d’une colonne 

d hiéroglyphes, à droite, de deux colonnes («—«) j ***** (sic) r-id 

rJin» »^=c?iïlé:!SÎ J Lfir 

Troisième tableau (Cuisse). Amsit, debout, dans l’altitude de la marche, tenant le 
delà main droite. Texte : (~) | jjl ÜJ^jjO jj |ff] ~ fi 

( s * c ) t ,L 

Quatrième tableau (Jambe). Hâpi, même altitude. Texte : (»—*) | l"T) | U H I 

^rn-foJâii^oozmnTi'j! ' 


Cinquième tableau (Jambe). Douaoumaoutef, même attitude. Texte : (._►) j 

* /www\ X 

;qp*- 

i# i M 


w 


-*-] 5 SI 

T"" AaaaaaaA # 

B”|r 

i.lîl 

ISK-s-iy 

lffi \ Ji 

ICi 

| ffi 


^ Ce tableau et les suivants constituent une scene unique, qui est divisée en plusieurs parties par les textes 
inscrits derrière chaque personnage. 








SARCOPHAGES. 


39 


Sixième tableau (Jambe). Kobhsonouf, même attitude. Texte : (»—*) j LJI 'Jü 


O i 


—* + -# -I l l * 

,rr._^ï 1 J- 

A l’extrémité de la paroi, une colonne d’hiéroglyphes : (»—v) j ~ 2 ^ 

Paroi gauche . Six tableaux. 

Premier tableau (Bras). Horus «vengeur de son père?? (»—>) | ^rrrni 


i 


^ ^ J * ^ ^ j ^ | # j , la palette de scribe en main, 

lient debout dans l’attitude de la récitation devant Ptah-Sokar-Osiris,(«—«) , 


se 


w 


. Le dieu est momiforme ; 


il est assis et tient les sceplres royaux et la masse d’arme | ; derrière lui, Nephthys 
debout. 

Deuxième tableau (Cuisse). Voir paroi droite. Texte : (»—►) | 


~ i z ^ f î« o, 

TT a W| nr 

Æk, \\ I 1 V JML I 

«A “-j i JW * 

1© I T III -- 


» ■ I I I I 

(1)1111 


i J [ n* 

=â i ”]- 


iïasuraj 


Troisième tableau (Cuisse). Voir paroi droite. Texte : ( 

I p [sic eantj. 

Quatrième tableau (Cuisse). Voir paroi droite. Texte: (»—► ) j MMJ«H 


i: 






W L’enfant, sur le monument, porte, de la main gauche, une fleur à longue tige, un lotus (?), qu’il appuie 
sur son épaule. 

La partie de l’inscription comprise entre crochets a été ajoutée après coup. Elle est peinte en jaune sur 
fond bleu. 








AO 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

Cinquième tableau (Jambe). Voir paroi droite. Texte • (-_*) j 

ir^'î^ir^rwfTü- 

Sixième tableau (Jambe). Voir paroi droite. Texte : (_*) ! A |[jj^l‘[ 

• A*~~A l J X 11 A'*VM*V i I X 

- -î o J i ~ 2' 1,1 w î ei: 'j i an 

A 1 extrémité du panneau, deux colonnes de texte : («_«) j j U J'| J * "1 “ 

■ ^ ■ —6c I AwavA V \ —a 0 x 1 

Iihd. On a peint sur le pied les emblèmes suivants : 


deux bandelettes; une (leur s’épanouit à droite 
boucle supérieure du nœud magique sa. 



; le dad est orné de 
et à gauche de la 


Elî b0rdure de la Caisse ’ SU1 ‘ le chevet et Ies Parois latérales seulement, sous une frise 
de plumes et d’uræus, f f ^ \ |fl, un double texte affronté débutant par un Æ 
commun aux deux inscrjptjons : 

^ j n ; f i r, t w * u i “ o ^ ~ 

.XinîSL t V 

fàmx*Kn±ày:±.i+&u$.- 


0) Sur ,e clu groupe surcharge d’un * . 






SARCOPHAGES. 


hi 



Technique : Menuiserie du même type que le n° 6 oo 5 B. Les parois sont formées de 
deux ais ajustés. Les joints et les fissures produites par l’émiettement du bois lors de 

la restauration de la caisse pour le compte de ont été bouchés grossièrement 

avec des tampons de chiffons sur lesquels on a étendu une couche de stuc (voir la paroi 
gauche, par exemple). Décoration du même style que le n° 600 5 , mais beaucoup plus 
soignée, à l’intérieur particulièrement. Les textes sont plus corrects. 

Conservation : Assez bonne. 


6012. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de 

— Bois de sycomore. — Long. 1 m. 90 cent., larg. 
0 m. 58 cent. — XXI e dynastie. 


Couveucle 


Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d une coufiiéh 
bleue maintenue sur le front par un bandeau dont le dessin se répète sur chaque pan 
de la coufiiéh. Bouquet de fleurs de lotus au Iront. Gros boutons d oreilles jaunes 
ornés d’une rosace à huit pétales mi-partie rouge, mi-partie bleue. Une forte natte 
de cheveux encadre le visage de chaque côté. Large collier avec agrafes semblables 
à celles du n° 6 oo 3 (lig. 10). Sur la poitrine, un scarabée accolé de deux vautours. 
Seins tatoués d’une rosace. Mains croisées et posées a plat sur la poitrine ; a la jointure 
de la première et de la seconde phalange de chaque doigt, sauf le pouce, une marque 
bleue ou rouge (les deux couleurs alternent) figurant le chaton d une bague. Les bras 
sont complètement dégagés du maillot; sur le haut du bras, 1 epervier de 1 Amenti. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

de lui, deux dieux momiformes 
■; à droite et à gauche, Tépervier 

de Ptah-Sokar-Osiris, , et une déesse ailée accroupie sur le 


Premier registre. Au centre, un scarabée ailé; au-dessus 
accroupis et adossés l’un à l’autre, tenant la masse j 


0 ) La partie de l'inscription comprise entre crochets a été ajoutée après coup; elle est. peinte en jaune sur 
fond bleu. 

(*) Le nom de la morte a été ajouté après coup. Il se lit en un seul endroit, a la fin de 1 inscription peinte 
sur le pied, tracé en jauue sur une bande de couleur bleue. Malgré ce détail, ce couvercle n a pas été 
usurpé comme on pourrait le supposer, car il semble bien que, sous la couche de peinture bleue qui sert 
d’ordinaire à masquer, sur les cercueils de cette série, le nom du premier occupant, il n y ait aucune trace 
d’écriture plus ancienne. Nous avons simplement affaire à un sarcophage préparé à l’avance, sur lequel 
on a ajouté, au moment de la vente, comme cela se pratiquait pour les papyrus, les nom et titres de la 
personne à laquelle on le destinait. 

Catal. du Musée, n. 6001. 


6 




42 


CATALOGUE 1)U MUSÉE DU CAIRE. 

Deuxieme registre. Nouit, les ailes largement étendues. Au-dessus d’elle, une double 

légende : à droite (~) ( V \ T J 1 ‘ N 


Î J à S auche 


W //// IH I 




i I 


SIC 


) ! a gauche Ut 


Au-dessus des ailes de la déesse, à droite 
Sur les jambes, meme disposition qu’au n° 6oo(i A. 

Partie centrale. Trois tableaux à peu près semblables dont le motif principal est un scarabée 
accolé tantôt de deux vautours, tantôt deperviers coiffés de la mitre blanche. Une colonne 
d’hiéroglyphes encadre ces tableaux, de chaque côté, du haut en bas. A droite : 





! 


AvwwA 

* <2 «=» 




SIC 


8 


\ \ 


. ■ 


^ m. 


■j" © 4* I I I ± y'** T I | Q AwavA 

if î—’—ïf : ML « T ® ,11 

^• A 8»"cl>«:(—) jj\ ^ y ■ f © | 

A droite et a gauche, trois registres de tableaux symétriques séparés par une ligne de texte. 
Dremier registre. La morte offre une botte d’oignons à Osiris momiforme assis dans un 

. A gauche, même 


Fig. 33 . 


* ^ 

tram 

w 




naos. Texte : (-t—. 
tableau. Texte : » 

Deuxieme registre. Isis,jj ^ présente un flambeau à Osiris assis, casqué 

et tenant en mains le fouet et la masse J. Texte : («—) -W ^ 1 ^ J @ .ni 
gauche, même tableau. Texte: (»_ 


ü 


m\iSL 

w£m J!V 


i“0in( r, S- 33 


(l) La barque, dans l’original, supporte ifti 





























SARCOPHAGES. 


43 

Troisième registre . Trois dieux momiformes debout dans les replis d’un serpent. Texte: 

var. des précédents. A gauche, même tableau, mais avec quatre dieux. 

Sur les pieds, au centre : 

Adroite et à gauche de l’inscription, les figures suivantes: 
t° génie momiforme accroupi ayant l’emblème de 
l’Occident en guise de tête; 2° en sens inverse des 
autres représentations, pleureuse tenant le sceau Q 
dans la main gauche. A gauche, le génie a une tête de 
serpent. Sur l’épaisseur du socle, un double texte 

'[FJüir.i 

l 


♦ ♦ frt 


T 

*lc 

“ * 

III I 

-s 

1111 


SIC 


MM 

te 


ÉÉ 


mi 


t 


ul 

X 


x o: 

m 


‘j 

r 

bt 


J 


k 

(sic) 

t * 


È 

in 

© A 

\ I » 

ta 


n i 
* 




très mutilé. A droite : 


- TlBteé 


IO rp 

5 

0 


T-J 1 1 1 / ' \ ' 

U mte ;a 

,le reste est 


gauche : (<—«)|^ ^ 

détruit. 

En bordure, le long du couvercle, depuis le bras 
jusqu’au bas du socle, une colonne d’hiéroglyphes. 


A droite : 


-7^ o^iii j©-u 

JJ s auci,e = (—o ^ 


A ~ À ^gt! J M 

■ i ■ 

te eUi i i 

rsrmciïTnn 




^ 4 v 


cnUJJcn i 


-K tà (*> f? * ~ 

il*** ^—i in îw 


w 


CTp ~ I I I =f ggf 


T Ji 

5 #* I 


Ôf* Il I I I I 'mmr • f 2\ 


Sous le socle : Nœud sa accolé de l’emhlème de l’Amenti. 

Technique : Menuiserie assez soignée ; joints horizontaux au chevet; six trous de mortaises. 

Décoration polychrome sur fond jaune assez clair; les couleurs dominantes sont le 
hleu foncé et le vert. Les figures sont dessinées avec une certaine négligeance; 
quelques-unes ont un léger relief. La face interne est peinte en brun rouge avec une 
bande assez large, de couleur blanche, faisant tout le tour de la cavité. Verni en 
plein , sauf la couffiéh. 

Conservation : Assez bonne. Fissure sur le côté droit. 


(*) Le ^ est commun aux deux inscriptions. 

( 2 ) Dans f original, la tète de la déesse Maît est remplacée par un plume 










4'i 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


6013. Planchette de momie anonyme (1) . — Bois de sycomore. — Long. 1 m. c., 
larg. o m. 4 a cent. — XXI e dynastie. 

Ornements et inscriptions : Forme humaine. Même type que le n° Goi 2. Pas de tresses. 
Les bras 11e sont pas apparents. Sans figures sur la poitrine. Près des épaules, 
un génie momiforme à tête de serpent coiffé d’une plume. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux. 

Premier registre. Deux groupes de figures adossés et symétriques séparés par un scarabée : 
Osins momiforme accroupi sur une corbeille; devant lui, une déesse ailée également 
accroupie. 

Deuxième registre. Nouit ailée, les bras étendus. 

Troisième registre. Au centre, un scarabée ailé; à droiteel à gauche, une déesse accroupie. 
Sui les jambes, trois colonnes d hiéroglyphes; celle de droite et celle de gauche sont 


semblables. Inscription centrale : ( 




V J U V^IÎ' ,nscli l> lio ” de droite : 


sic 


A droite et a gauche, quatre registres de tableaux symétriques séparés par une ligne 
de texte. 

Premier registre. Osiris assis dans un naos; derrière lui, Isis. Texte : _.) | | 

Deuxième registre. Bélier debout dans un naos. Texte : (%_« 

nixiw- 

h oisieme registre. Osiris momiforme et dieu à tête de serpent barbu accroupi dans un 
naos. Texte : var. du premier registre. 

Quatrième registre. Deux génies momiformes à tête de chat et de serpent, debout. Texte : 
var. du premier registre. A gauche, un seul génie à tête de serpent. 


sic 


^ A été trouvée dans le cercueil n° 6012. 
, dans rinscription de gauche. 



SARCOPHAGES. 


45 

Dans ie bas, de chaque côté, au-dessous des tableaux, une corbeille surmontée d’une 
ligne de texte (formule semblable à celle qui sépare les registres). 

Technique : Menuiserie grossière; la pièce est composée d’une planche planée rapidement 
sur sa face interne. On a appliqué, en plusieurs endroits, sur la partie destinée à 
recevoir la décoration, pour obtenir les reliefs et les modelés nécessaires, une couche 
de terre battue, qui a été recouverte de stuc et peinte ensuite. Décoration du style de 
celle du n° 6011. 

Conservation : assez bonne. 


6014 a-b. Cercueil à forme humaine (caisse extérieure) au nom de a ^ 

4 . C^ '1 : -- Bois de sycomore. - 

Long. 2 m. o 5 cent., larg. 0 m. 65 cent. — XXL dynastie (l) . 


A . Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Tête d’homme, la face peinte en jaune, coiffée d’une coutliéli 
rayée bleu et jaune fixée par un bandeau du même type que celui du n° 6001. 
Bouquet de fleurs de lotus sur le front. La barbe postiche, qui était attachée au menton, 
a disparu. Large collier de dessin semblable à celui du n° G001, fixé aux épaules 
par des agrafes à tête d’épervier (cf. le n° 6 oo 3 , fig. 10). Pectoral en forme de 
naos décoré de l’image d’un scarabée adoré par deux âmes. Mains fermées croisées 
sur la poitrine; les bras ne sont pas apparents. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre. Au sommet, un disque ailé; au-dessous, deux scènes symétriques 

P 

adossées : l’âme du mort, enveloppée par les ailes d’une déesse accroupie, coiffée de Jj , 
adore Osiris momiforme assis, derrière lequel une déesse, portant le signe l&j sur 
la tête, se tient debout. Au-dessus de la première déesse, deux génies momiformes 

accroupis, coiffés d’une plume, nommés, le premier, ^ ^ , le second, .. ^ 

111(5^). ^ ans ta scène de droite, il y a trois génies; le troisième porte le nom 

de —■ . 

^ lll 

Deuxième registre. Nouit ailée accroupie. A droite et à gauche, l’âme du défunt en 
adoration devant l’emblème d’Osiris d’Abydos. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6006. 

Un personnage du meme nom se trouve mentionné dans un certain nombre de procès-verbaux de 
translation des momies royales trouvées à Deir el-Bahari (cf. Maspero , Les momies royales de Déir el-Bahari, 
dans les Mémoires publiés par les membres de la mission archéologique française, 1 . 1 , p. 553 , 557, 559 ). 

Bien que le titre qu’il porte, , diffère de ceux qui sont inscrits sur les cercueils n° 6 oi 4 et 

6 oi 5 , je pense qu’il s’agit du même individu. 





46 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIItE. 

Parlie centrale. Trois tableaux en forme de naos : i° scarabée et disque solaire; à droite 

et à gauche, génie accroupi, coiffé d’une plume et- tenant la croix 2° momie J 

adorée par deux âmes; 3 ° scarabée accolé d’âmes coiffées d’une plume. Une colonne 
de texte encadre ces tableaux de chaque côté, du haut en bas. A droite : (-<_ m) 

:„n~i în r sa 

VN V" ® Vl^ TT — IV I 1 _ 

-SV 1 I ïÆI « fÎ AW~W, ‘ *__ -#< il JV J C~3 

a:£îj?^a:*a=*3k-si:> 


i \W\ 




A droite et a gauche, trois registres de tableaux symétriques séparés par une ligne de texte. 
Premier registre. Le mort adore Osiris momiforme assis, derrière lequel la déesse — , 
coiffée jj , se tient debout. Texte : 

Deuxième registre. Le mort sous forme de momie, adore les memes. Texte : («_«) Jl^ 1 

Troisième registre. Var. du a 0 registre. La déesse n’a pas de jj sur la tête. Texte • («_) 
Sur les pieds, au centre, une inscription de cinq colonnes : (—h.) j ^ | ~ 

. A * m, „ 


MM 


WÊm\ 




11 10 J ® V !■ ■ V 

JK. i $ 1 ^ ÊmÉÊMmâ.wâmÉlàémm^mé. B 


* * a 

' BW 4 x* 









SARCOPHAGES. 


hl 


il 


vimi 

KÏ??:&HÏÎ=:“ 1 TVV 

A droite et à gauche, en sens inverse des autres représentations, deux tableaux symétriques : 
pleureuse coiffée de |J, accroupie au pied de l’emblème d’Osiris d’Abydos. Texte de 

droile: : (—) *%' ^ 2, 71 !v! Î 1. i lAl ! À I* ! il ü! ; toie dc 

gauche : (- 


© n « * r-3 A w mmm 


! • . i 


© n 

* ~ I I I 

! 1 A | 

■ * ~ i i i x ^ I U inp 

En bordure, le long du couvercle, à partir de l’épaule jusqu’au socle, une colonne 
d’hiéroglyphes. 

A droite : («—) m\ ^ * V («) (fi P "jj “ (“) V $ ^ U 


! 




i™ 


A gaucho: V J J -L.Î1 Jm V ÿr—t 


III 


A^ni xin“i_.v m ©A****© I 

Technique : Menuiserie du même type que le n° Gooi. Décoration semblable à celle du 
n° Gooi, mais un peu plus soignée. 

Conservation : Très mauvaise. Le pied est brisé; la main droite manque. 

B . Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pl. III). Fond brun. La déesse funéraire 
de Thèbes, les bras abaissés le long du corps, debout sur le rwri, entre deux enseignes 

de l’Occident. Elle est vêtue de blanc et coiffée de l’insigne caractéristique 4 f , qui 
présente une variante curieuse : l’oiseau a une tête humaine qu’il présente de face. 



68 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Devant elle, un serpent uræus replia plusieurs fois sur lui-même et dressé sur sa 
queue; un autre serpent enveioppe de ses replis 1 emblème quelle porte sur la tête. 

Paikms. Chevet. Épervier à tête humaine; à droite et à gauche, sous les ailes de l’oiseau, 
un génie momiforme accroupi à tête de serpent. 

Paroi droite. Trois registres séparés par des bandes bleues en forme de ciel __.. 

Premier registre (Bras). Dieu momiforme, vêtu d’un maillot blanc et tenant un sceptre 
accroupi devant une petite table J supportant un vase 

Deuxieme registre (Cuisse). Même disposition ; le dieu a une tête de chacal. 

Troisième registre (Jambe). Chacal couché,^ ^ J (Vc) j^ 

Paroi gauche. Même disposition. 

Premier registre (Bras). Variante du côté droit. Le dieu a une tête de cynocéphale et 
tient le 

Deuxième registre (Cuisse). Variante du côté droit. Le dieu a une double tête de serpent 
et deux tables J devant lui; il tient la masse |. 

Troisième registre (Jambe). Voir côté droit. Légende : 1 1^ (,£.). 

B. — extérieur. Chevet. Rien au sommet, qui est simplement peint en blanc. Tableau 
de droite: Le mort fait offrande à Osiris momiforme coiffé d’un disque. Colonne de 


texte : i 




{sic') . Tableau 

de gauche : Bélier debout dans un naos; au-dessus de lui , un serpent ailé. Colonne 
Paroi droite. Trois tableaux . 

Premier tableau (Bras). Deux scènes symétriques adossées. Le mort brûle l’encens devant 

Osiris momiforme, assis, coiffé du bonnet^. Même texte qu’au tableau de droite 
du chevet. 

Deuxième tableau (Cuisse). Deux personnages, Amentit coiffée et nommée jj tenant 
un casque et la croixet un homme coiffé de^L, nommé — A, ayant un 
collier (?) et la masse J dans la main gauche, la couronne et le ^ dans la droite, 

se présentent devant Osiris. Ledieu, [jjjj] ^ ® Î K™ Î’ est assis ’ Selqit 

se tient debout derrière lui. A droite, un génie hiéracocéphale ; à gauche, une colonne 
de texte semblable à celle du premier tableau. 




SARCOPHAGES. 


49 


Troisième tableau (Jambe). Le mort brûle l’encens devant la vache Hathor, qui sort de 
la montagne d’Occident, au milieu de laquelle on aperçoit un tombeau Derrière 
le mort, une momie hiéracocéphale debout devant un monceau d’offrandes. 

Paroi gauche . Trois tableaux. 

Premier tableau (Bras). Voir deuxième tableau, paroi droite. 

Deuxième tableau (Cuisse). L’emblème de l’Osiris d’Abydos adoré par Isis, j|, et Amentit, 

, pleureuses, accroupies sur le r»n. A droite et a gauche, tables d’offrandes. Même 
texte qu’à la paroi droite. 

Troisième tableau (Jambe). Le mort offre un vase à onguent à Isis, qui se tient debout 
auprès du sycomore de Nouit et lui présente un plateau chargé de pains. Derrière 
le mort, un dieu hiéracocéphale, debout à côté d’une table couverte de vases, de fruits 


et de fleurs, fait face à un Osiris momiforme assis : (- 


M) 


fl 4* 


En bordure de la caisse, une frise d’uræus et de plumes mm- 

Technique : Menuiserie, voir le n° 60 11. Décoration, voir le n° 6011; la partie centrale du 
chevet et la face inférieure du pied sont peintes en blanc; elles n’ont pas été vernies. 

Conservation : Bonne. 


Bibl. : Journal cVentrée du Musée, n° 29641 ; liste Daressy, n° 43 ; liste Bouriant, n° 5 2. 

6015. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de 

-1* 1 

AaaaAAAÀ fl 
/wvww\ ■ 


u MUUM ^).—Bois de sycomore. — Long. 1 m. 83 c., 

larg. o m. 54 cent. —XXI e dynastie (2) . 

Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Type du n° 6 oi 4 . Le pectoral est en forme de cœur, il 
est accolé de deux uræus qui sont suspendues au collier. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre. Variante du n° 6o î h. La déesse qui couvre l’âme du mort de ses ailes 
est coiffée de jj; au-dessus d’elle, une âme en adoration : 

Deuxième registre. Nouit ailée. Au-dessous d’elle, variante des scènes du premier registre. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6 o o A. 

Partie centrale. Trois tableaux : i° au centre, un scarabée surmonté du disque solaire 
accolé d’uræus, à droite et à gauche, un dieu ^ reposant sur une fleur de nelumbo; 
2° âme coiffée du discjue solaire; 3 ° variante du premier tableau. 

A droite et à gauche, trois registres de tableaux symétriques séparés par une ligne de texte. 


h) Complète le n® 6 oi 4 . 

Voir plus haut, n° 6 oi 4 , p. 45 , note. 
Catal. du Musée, n° 6001. 


7 






50 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Premier registre. La momie du mort debout devant Osiris momiforme assis et coiffé d’un 
disque. Texte : (—) PLI' 

Deuxième registre. Variante du premier registre, sans la momie. Texte : (<— ) 

fi l ^ , i- /^~ 77r Z (| • Variantes graphiques dans le texte du tableau de gauche. 

Troisième registre. Dieu momiforme, tenant les sceptres ? et /\^, accroupi sur la cor- 

beille Texte : (—Variantes graphiques 
au tableau de gauche. 

Sur les pieds, au centre : 

A droite et a gauche, en sens inverse des autres figures, 
deux tableaux semblables : pleureuse se lamentant, 
accroupie au pied de l’emblème de Nofir-Toumou. 
En bordure, le long du couvercle, depuis lepaule 
jusqu’au bas du socle, une colonne d’hiéroglyphes. 

Ml fl) P— 

?? Zi jê; IJ i_j Fri (“) ” 

-V Sn\ ■ _f f\ * ° - 

JPV i i m i .. i i i 1 E 1 11 ^ 

A « auch e : Ul V J J JL. * 1 ,M 

1 ^ î “ 

-s* —-J i w l I fi AvwwA AvwwA AwvwA W \l 






% 

•W 



r* 

*-1 

n 

1 t 

n 

• L 

n 

j. 

±w± 

Âi 



■Ml -4- 

* * 


T 

C 3 

T 

n !■ 

* 




J m 

* 1 

i //n 

ttAttfttt 4 

/Wyvvwt B 

rzf 

à MMBHÉ 

13 

LS 

m 

■ 

S 4Mb 

r #* 

t < 

■ * 


in 

± 




s— 

— 0 


w 

X 

ë 

m 

g 


1— / 

* 

"JL 


8 ^ 

A 

X« Ç 

* * 



(sic) 


ifr 

■ ^ 

* 

zirr\ 

a s 

àê 

K 

dis 


9 éÊk 

m 

iiiü 

ni 

on 

1 


in 

x ^ 

iim^ 

J. 

• • • 



m m I I ï 




• a _i. 


erp —• ^ ^© -x i i i*pî- 
i i si*.mi i i îîi_^^ii J- 

> 1 rü,w- 


Technique : Même qu’au n° 6oi4. 

Conservation : Médiocre. 

Bibl. : Journal d'entrée du Musée, i\° 29641 ; liste Baressy ; n® 43 ; liste Souriant , n° 62. 




















SARCOPHAGES. 


51 


6016. Cercueil à forme humaine (caisse extérieure) anonyme^ l) . — Bois de 
sycomore. — Long. 2 mètres, larg. o m. 66 cent. — XXL dynastie. 

Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pl. IV). Fond jaune. Au sommet, reposant 
sur un ciel bleu étoilé blanc, le signe symbolique des régions paradisiaques surmonté 
du disque solaire encadré de deux éperviers accroupis. Au centre, Osiris vêtu d’un 
vêtement très ample qui ne laisse à découvert que les mains et le bas des jambes, et dont 
la décoration simule le plumage d’un oiseau dont les ailes sont enroulées plusieurs fois 

autour du corps du dieu. Il est coiffé du liemhem; il tient le et le j\^ et est debout 

sur le rwr>. Sur les côtés, plusieurs figures placées les unes au-dessus des autres : 
à droite, un épervier, un vautour, le signe de l’Amenti, un dieu accroupi à tête de 
vipère, sur les genoux duquel se tient une uræus, puis, de nouveau, le signe de 

l’Amenti muni de deux bras. A gauche, mêmes figures : à la pla ce du premier , 

un dieu accroupi, à tête humaine, ^ ^ ; le second dieu est nommé • Dans le bas, 

Parois. Chevet. Le dieu de Manou sortant de la montagne pour recevoir dans ses bras 
le soleil à son déclin (fig. 34); à droite et à gauche, une boucle sa. Sur les côtés, 

le chacal Anubis, | ^ , accroupi devant le fétiche de Nofir- 

Toumou. 

Paroi droite. Trois registres. 

Premier registre (Bras). Momie debout devant un épervier à demi 
éployé, '***' ^. Au-dessus de l’oiseau, deux génies accroupis, 

à tête de serpent, un^sur les genoux, ^ . 

Deuxième registre (Cuisse). Variante du premier registre. Au lieu 
de l’épervier, un vautour, ^ Le premier des deux génies 

seulement a une tête de serpent; le second a une tête humaine, 
qui est représentée de face et est encadrée de deux grosses tresses. Fig. 34 . 

Troisième registre (Jambe). Variante du premier registre. L’oiseau est remplacé par une 
uræus ailée. Les deux génies ont une plume en guise de tête. 

Paroi gauche. Cf. paroi droite. Les génies du premier registre ont une tête de lièvre. 

O) Cette caisse porte le numéro d’inventaire 29641, ce qui semblerait indiquer qu’elle se trouvait réunie au 
couvercle décrit plus haut sous le n° 601 5 . Je crois cependant devoir l’isoler pour deux raisons: i° ses dimensions 
(long. 2 mètres, larg. o m. 66 cent.) ne correspondent pas à celles de ce couvercle (long. 1 m. 83 cent., 
larg. o m. 54 cent.) et sont supérieures à celles de toutes les caisses intérieures de la série, elle n aurait donc pu, 
par suite, être contenue dans le cercueil n° 6 oi 4 B, qui n’a que 2 m. o 5 cent, de long sur o m. 54 cent, 
de large; 2° elle a été décorée pour une femme et non pour un homme. 








CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


La morte, (»—v) | 
tête de chacal : i° ( 


B. — extérieur. Cuevet. Au sommet, clacl accolé d’une boucle sa. Tableau de droite : 

$ ^ ^ q ^«^3 f 

I X, adore deux dieux à 

i lin I T* 




SIC 





Fig. 35. 


F î . j t ■ est accom P a g n ée par deux dieux anthropomorphes, donÇle 
premier a les chairs peintes en vert et le second en rouge (fig. 35). Tableau de gauche : 

w «nuî:n: , adore deux divinités 
à tête de lièvre; la première, une 
femme aux chairs vertes, tient un 

Ser P"”t:(—’ 



’j, l’autre, un 


9 1 ~ 3 

I^F.l 

homme de carnation rouge, tient le 
fouet et le ^ : (»—>) | * ^ 

-AJ 

( fl g- 36). 


I I C -.3 I « 9 


Paroi droite. Deux tableaux. 


F% 36. 


Premier tableau (Bras-cuisse). Le prêtre 
Qn-Maoutef, lin , vêtu de la peau de panthère, coiffé de la perruque à tresse 
et la tête chargée de l’épervier de l’Amenti, offre un pectoral à la déesse de l’autre monde, 

, coiffée de l’emblème d’Isis-Selqit. Devant le prêtre, 


(1) Le signe original représente une femme tenant des deux mains une fleur de lotus quelle respire. 


































































SARCOPHAGES. 


53 


une table chargée de bijoux, colliers et pectoraux; à la suite de la déesse, deux dieux, 

Deuxième tableau (Jambe). Le même (il est, cette fois, coiffé de la bandelette 

tenant de la gauche un bâton tordu et une haste à bout ferré de la droite, conduit 

quatre veaux, un rouge, , un blanc tacheté de noir, j, un blanc tacheté de 

rouge, | A , et un noir, àti , vers deux dieux anthropomorphes. Le premier porte sur la 

tête le nom du nome héliopolite !(J(, le second, qui est noir, est coiffe de l’emblème 

de Nofir-Toumou : (-*—«) j w»U I © ni_fLe prêtre est 

accompagné de deux autres dieux : le premier (chairs vertes) est coiffé de SJL c’est le 

lO' l’autre (chairs rouges) n’a.aucune coiffure particulière : (»—*) j _ 

j ""| } ^ a | ^~ ii *. À l’extrémité, sur deux registres, le Taureau sacré du 

Midi, iL ^ v l ÎL et la vache Hathor couchée, 1 

Mo i ü ® J 

^ ~ ^ , puis une colonne de texte assez mutilée : (»—*) 

MÉn>- v >- 

Paroi gauche. Trois tableaux. 

Premier tableau (Bras). Le même, | -‘f'T E^^V ^ r ° r S e un 01 7 x devant 

trois dieux (le couteau dont il se sert est peint en vert clair), i° dieu à tête de chacal : 

^ I I ■ * I c ~n • I I J j\ ' I ® X I î * F’ 


ÉMiH * 


V A 

I ® 

n 


t j* ^ ^ 3° dieu à tête de 

* 8 ( ^^(«-T(p L vi) i 


2 ° dieu à tête de cynocéphale : | 

Deuxième tableau (Cuisse). Le même, dans l’attitude de la récitation, se tient debout 
auprès d’une table d’offrandes dressée devant le dieu Sibou. Près du dieu sont inscrits 

les titres qui affirment sa royauté, "^j j - — -5 il es ^ ass is sur 

un trône et tient le ^ et la masse à tranchant. Derrière le dieu, Isis-Selqit : (»—>) 

et Nephthys : (—>) ^rassjj^ w jf (P L VI )‘ 


Troisième tableau (Jambe). Le même coiffé, comme au deuxième tableau de la paroi 
droite, consacre les quatre coffres mystiques aux enfants d’Horus. Derrière lui, deux 

chacals couchés placés sur deux registres et deux dieux accroupis ayant une plume £ 
en place de tête (pl. VI). 











54 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


En bordure de la caisse, sur les parois latérales seulement, un double texte. 

jw ». ••(— )ît\— 


il- 


=\2T^i 


Paroi gauche : («—«) rn-vw-^; 


ZV 


l îïM~Mlri! l CJ3kLI ‘HH'LlfrlcL!! 

Au bas de la caisse, formant soubassement, une série dedadet de sa alternés, iïêflï- 

Technique : Menuiserie du type ordinaire. Décoration polychrome à fond jaune, d’un 
coloris très brillant. 

Conservation : Assez bonne. 

Bibl. : Journal iVentrée du Musée, n° 296/11. 


6017 a-b. Cercueil à forme humaine, pour un enfant, au nom de 

^S>v. A 

J. — Bois de sycomore. — Long. 1 m. o45 mill., larg. 
o m. 3â cent. — XXL dynastie. 



A. Couvercle. 


Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en blanc, coiffée d’une couffiéh 
bleue fixée sur le front par un bandeau mmm . Boutons d’oreilles bleus. Large 
collier bleu, rouge et jaune. Mains croisées et posées à plat sur la poitrine; bras déga¬ 
gés du maillot et ornés de bracelets décorés d’un œil bagues à tous les doigts. 

Sur le ventre, scarabée ailé tenant un disque rouge entre ses pattes de devant. 

i jl^r 


Sur les jambes, une colonne d’hiéroglyphes : ( 



O) Voir p. 52, note. 

(2) est écrit en surcharge sur Le peintre avait commencé par écrire tout d’abord Q 
oubliant «■* >U 


n 






SARCOPHAGES. 


55 




Wt © I I I I ' .. 

1 J "J- ^. On a peint, à droite et à gauche 

de cette inscription, une bande rouge piquetée de blanc simulant les pans flottants 
d’une ceinture. 

Sur les pieds, à droite et à gauche, conformément à l’orientation accoutumée, Isis 
pleureuse accroupie sur le nœn. 

Technique : Menuiserie très grossière. Ce couvercle est composé d’une simple planche 
sur laquelle on a rapporté après coup le masque, les mains, les pieds et la partie 
arrondie du sommet de la tête. Il était fixé à la caisse par dix petites chevilles, cinq 
d’un côté, cinq de l’autre. Décoration rudimentaire sur fond blanc. Pas de trace de 
vernis. 

B. Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur. Sans décoration. 

B. — extérieur. Cuevet. Détruit. 

Paroi droite . Cinq tableaux. 

Premier tableau (Bras). Anubis couché : [<—«) 

Deuxième tableau (Cuisse). Amsit accroupi : («—«) - 

Troisième tableau (Cuisse). Hâpi cynocéphale accroupi : ( 


CTfil: 

imr, 


) 


Quatrième tableau (Jambe). DouaoumaoutefIvcocéphale : (<—«) 

Cinquième tableau (Jambe). Kobhsonouf hiéracocéphale : («—«) j, j, ^ — * { SîC )- 

Paroi gauche . Cinq tableaux. 

Premier tableau (Bras). OEil peint en bleu : (»—>) *. 

Deuxième-cinquième tableaux (Cuisse-jambe). Variantes de la paroi droite. 

Technique : Menuiserie très peu soignée. Décoration polychrome a trois tons, jaune, bleu, 
rouge, sur fond blanc. Les figures sont rapidement esquissées. 

Bibl. : Journal d'entrée du Musée, n° 29710 ; Catalogue, édit. 1895 , n° 1187 ; ^ ste Daressy, n° 79 ; 
liste Bouriant, n° 1 63. 


6018. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) anonyme ;i) . — Bois de 
sycomore. — Long. 1 m. 81 c., larg. o m. 5 i c. (2) . — XXL dynastie. 

Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur. Fond brun. Deux registres de figures. 

Premier registre . La déesse de FAmenti, dans la même attitude qu’au n° 6002 , vêtue de 

(l ) Sans numéro d’inventaire. Paraît avoir appartenu à une femme. 

W Cette caisse a été réduite en longueur par une cloison formée d’une planche mal équarrie, afin de recevoir un 
cadavre de petite taille, celui d’un enfant sans doute. Le compartiment le plus grand, formé par cette 
séparation, a 1 m. 27 cent, de long. 



56 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


blanc, coiffée 4M, debout sur le rwsn. De chaque côté de sa tête une légende semblable : 
Au-dessus d’elle, un œil ailé; à droite et à gauche, au niveau delà tête, 

un vautour; à la hauteur des mains, une uræus lovée, Jg, et, à droite, 

un dieu momiforme assis, tenant le ?. Au-dessous de la déesse, deux 

génies momiformes accroupis, placés dos à dos, celui de droite, à tête de lièvre, tient 
un serpent, celui de gauche, à tête d’âne (cette tête est peinte en blanc et placée de 
profd, contrairement à ce qui a lieu d’ordinaire), tient un lézard; à côté de ces 
figures, un œil ailé. 

Deuxième registre. Au centre, l’emblème de Nofir-Toumou. A droite et à gauche, momie 
de femme debout. 

Parois. Chevet. Epervier éployé à tête humaine. 



Paroi droite. Quatre registres séparés par des bandes bleues en forme de ciel 

Premier registre (Bras). Deux dieux momiformes à tête humaine, vêtus d’un maillot blanc 
à bretelles rouges, debout devant une petite table J; le second est coiffé du bonnet jj. 

Deuxième registre (Cuisse). Même disposition ; deux Mosou-Hor : i° Kobhsonouf hiéraco- 
céphale; 2 ° Hâpi à tête de singe. 

Troisième registre (Cuisse). Même disposition. 

Quatrième registre (Jambe). Voir troisième registre. 

Paroi gauche. Même disposition que sur la paroi droite. 

B. — extérieur. Chevet. Rien au sommet. Tableaux de droite et de gauche symétriques : 
épervier coiffé d’un disque faisant face à une uræus ailée. A droite de chaque tableau, 
un texte de deux colonnes, dont les caractères sont disposés en désordre : (»—*-) 


1 - H — A # 1 «'M- ± A 2 AwvwA AwWA Q Brtadnrf à • —H— 

t u_ ® îTniXm*>'‘>- 

Paroi droite. Huit tableaux séparés par un texte semblable à celui du chevet. 

Premier tableau. Deux groupes de figures disposés symétriquement à droite et à gauche 
de l’emblème d’Abydos : Osiris momiforme assis, faisant face à une uræus ailée, lovée 

au-dessus de 

Deuxième tableau (Bras). Kobhsonouf hiéracocéphale, dans l’attitude de la marche, 
tenant les sceptres ^ et j\^. 

Troisième tableau (Cuisse). Osiris momiforme assis. 

Quatrième tableau (Cuisse). Hâpi cynocéphale; même attitude qu’au deuxième tableau. 

Cinquième tableau (Cuisse). Une femme, vêtue d’une tunique bleue, verse une libation 
sur une table d’offrandes. 

Sixième tableau (Jambe). Amsit à tête humaine, debout. 

Septième tableau (Jambe). Douaoumaoutef à tête de chacal, debout. 












* SARCOPHAGES. 57 

Huitième tableau (Jambe). Kobhsonouf hiéracocéphale, coiffé debout. 

Paroi gauche. Huit tableaux avec texte semblable à celui du chevet. 

Premier tableau (Bras). Cf. côté droit. 

Deuxième tableau (Bras). Osiris momiforme assis. 

Troisième tableau (Cuisse). Cf. cinquième tableau du côté droit (fîg. 37 ). 

Quatrième tableau (Cuisse). Amsit(?) à tête humaine, debout, coiffé du cône funéraire. 

Texte : —h—^ (sic). 

Cinquième tableau (Cuisse). Cf. septième tableau du côté droit. Texte : —h— ^ (sfr). 

Sixième tableau (Jambe). Cf. quatrième tableau du côté 
droit. Texte : ^ (sic). 

Septième tableau (Jambe). Cf. deuxième tableau du côté 
droit. 

Huitième tableau (Jambe). Dieu à tête humaine. Texte : 


En bordure de la caisse, sur les parois latérales seule¬ 
ment , frise d’uræus et de plumes, mm- 

Technique : Menuiserie du même type que le n° 6002. 
Décoration polychrome sur fond jaune d’une exécution 
assez lâchée, principalement à l’intérieur. L’extérieur 
est verni en plein, sauf le sommet du chevet, qui est 



F%. 3 7 . 


peint en blanc; à l’intérieur, quelques parties seulement sont recouvertes de vernis. 
Conservation : Assez bonne. 


Bibl. : Catalogue du Musée de Gizéh, édit. 1895 n° 1189. 


6019 a-b. Cercueil à forme humaine, pour un enfant; anonyme. — Bois de 
sycomore. — Long, o m. 65 cent., larg. o m. 2 k cent. 

A. Couvercle. 

Sans ornements ni inscriptions. 

Technique : Menuiserie peu soignée; joints horizontaux au sommet; quatre mortaises 
pour la fermeture. Décoration rudimentaire; la face externe est peinte en blanc; 
elle n’a pas été vernie. 

B. Caisse. 

Sans ornements ni inscriptions. 

Technique : Semblable à A. 

Conservation : Mauvaise. 


Bibl. : Journal d’entrée du Musée , n° 29728; Catalogue du Musée de Gizéh, édit. 1895, n° n 38 . 
Catal. du Musée , n. 6001. 8 












58 


6020 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

%-b. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de Xl\ 
I®******, TI I/jH\. — Bois de sycomore. — Long. 1 m. 87 cent., 

1 ^ Il 1 Cy I 

larg. 0 m. 5 i cent. — XXI e dynastie. 

A. Couvercle W. 

Ornements et inscriptions : Tête d’homme, la face peinte en jaune, coiffée d’une couffiéh 
rayée bleu et jaune, sans bandeau. Bouquet de fleurs de lotus sur le front. Barbe 
recourbée (les liens qui fixaient la barbe postiche au menton sont figurés en noir sur 
les joues). Collier semblable à celui du n° 6001. Mains croisées et posées à plat sur 
la poitrine; bras non apparents. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux. 

Premier registre. Deux scènes symétriques et adossées, séparées par un scarabée 
surmonté du disque solaire : un dieu momiforme — Osiris — coiffé du IXZX, fait 

face à une déesse ailée, Amentit, V^, accroupie sur la corbeille n»n; au-dessus de 

la déesse, un génie momiforme portant une plume ^ en guise de tête, assis et tenant 

un lézard par la queue ; derrière elle, un groupe de divinités parmi lesquelles deux 
déesses debout, adorant l’emblème de l’Osiris d’Abydos. Au pied de l’emblème, une 
pleureuse accroupie; au-dessus de lui, un Osiris, ^ , assis et casqué, reçoit une 
offrande qui lui est présentée par une pleureuse. 

Deuxième registre. Nouit ailée, les bras étendus, coiffée de à droite et à gauche, 

au-dessus de ses bras, une petite figure osirienne accroupie devant j^. 

Troisième registre. Variante du premier registre, mais sans la scène d’adoration à 
l’emblème d’Abydos. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6006 A. 

Partie centrale : quatre tableaux semblables en forme de petits naos renfermant un 
scarabée surmonté du disque 1 j©J et accolé d’une figure osirienne accroupie et coiffée 
du O- Une colonne d’hiéroglyphes encadre ces tableaux sur deux faces, du haut en 
bas; elle se continue sur la partie supérieure du pied en deux colonnes plus courtes. 

Texle de droite : 


O 1 


W A été réemployé pour une femme dont le nom n’est pas donné. Le nom du premier possesseur n’a même 
pas été gratté; on s’est contenté d’une transformation sommaire, consistant uniquement à remplacer les 
mains fermées par des mains ouvertes, posées à plat sur la poitrine, ainsi qu’il était de coutume pour les 
cercueils de femme. Voir également le n° 6021, p. 68, qui a appartenu au même personnage et a subi un 
traitement identique. 














SARCOPHAGES. 


59 


Avv^A AwM ZV ! * I AwwA -J2 


æn-v*;:^4 

&-*Ha\~il^iP+-^?JTttP 

^ ^ ^ j. Texte de gauche : (»—>) | Le début est semblable au texte 


de droite 


N. 


■M 

A droite et à gauche, cinq registres de tableaux symétriques séparés par une ligne de texte. 
Premier registre. Double scène : i° la deesse Amentit reçoit le mort et lui fait respirer 
le ; 2° le mort agenouillé offre deux vases * de vin, ^ ^ # , à un Osiris momiforme, 

coiffé du disque fcGX, assis dans un naos. Texte : («—^ ® ^ N. — 

Tableau de gauche semblable. Texte :Jm —>) ^"A ^ ^ ® N. 

Deuxième registre. Disposition semblable : i 0 la deesse Amentit serre le mort dans ses 
bras; 2° le mort agenouillé présente A au même dieu. — Tableau de gauche 
semblable. Texte : var. du premier registre. 

Troisième registre. Disposition semblable : i° var. du deuxième registre; 2° le mort 
agenouillé offre une botte d’oignons au même dieu. — Tableau de gauche semblable. 
Texte : var. du deuxième registre. 

Quatrième registre. Disposition semblable : i° Amentit embrasse le mort; 2 le mort 
agenouillé, en adoration. — Tableau de gauche semblable. Texte : var. du deuxième 
registre. 

Cinquième registre. Le mort présente un pain A à un dieu accroupi semblable à celui 

du premier registre. — Tableau de gauche : le mort offre ^; derrière lui, la deesse 

Amentit, debout, tient un flambeau. Texte : var. du deuxième registre. 

Sur les pieds, au centre, partie du texte reproduit plus haut (lignes 2 et 3 de chaque 
inscription); à droite et à gauche, en sens inverse des autres figures, deux tableaux 
symétriques superposés; cf. n° 600 5 A. Sur 1 épaisseur du socle, une double 

inscription ; à droite : (—►) ^ ® ) “| ^ jj* % 1JB (H^ l 


« f •n - 


!(«c); à s ailche : 


! 1 


® 

m, 

m 


:hv 


8. 
















60 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


En bordure du couvercle, depuis 1 épaulé jusqu’au pied, une ligne de texte (les 
hiéroglyphes, au lieu d’être disposés en colonne comme de coutume, sont placés 

horizontalement). A droit, = (~) ^ \ \ \ j *§? ^ g*j 


>i i 


A gauche : (-* 




*—“Il 

/^V¥V¥T\ ■ 

^■p-iiiI JV 


LdÜBbJ Lfl&J 

U&J 


• * 

lf-*I73 


“1—^ Vi' J ^ ^ jj 

^T|-H 4 r> 


* 


\\ 


(l) w 

J\ 


Technique : Ordinaire. Les mains n’ont pas été vernies. 

Conservation : Très bonne. 

B. Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pi. IV). Fond jaune. Au sommet, la voûte 
céleste étoilée blanc sur bleu entourant sur trois faces un objet de nature indétermi¬ 
née, décoré de zones multicolores, sur lequel repose le 
disque solaire et deux âmes en forme d’oiseaux (fig. 38 ). 
Le signe ®, qui se lit au-dessous de cette représen¬ 
tation, paraît indiquer qu’il s’agit de la figuration sym¬ 
bolique d’une des régions de l’autre monde habitées 
par les morts nommées aaïi. On en trouvera un 
autre exemple, avec de légères variantes au n° 6016 
(cf. pl. IV). Au centre, quatre registres séparés par 
un ciel bleu, f— à double rang d’étoiles blanches. 
Premier registre. Au centre, dad couronné du hemhem; le fut de l’idole est étroitement 

enveloppé par deux ailes d’oiseau qui s’enroulent autour de lui. A droite, un vautour, 

P 

debout sur une corbeille et un coffre jj ; puis, placés l’un au-dessus de l’autre, 

un dieu à double tête d’oie et de serpent, assis et tenant des deux mains un lézard 
par la queue, et un génie lycocéphale accroupi sur la corbeille tenant la 

croix A gauche, même disposition; le premier dieu a une tête de vautour, le 
second une tête de cynocéphale. 



Fig. 38 . 


O) 


Le second ^ est écrit en surcharge sur un J. 












SARCOPHAGES. 


61 


Deuxième registre. Deux dieux momiformes assis et adossés, à tête d’âne (celle-ci est 
présentée de face), tenant un sceptre composé du 

^ et du ^ combinés. Ils sont nommés, celui de 
droite, ^ ; celui de gauche, 

U I I I A w 

Troisième registre . Deux dieux momiformes à tête 
humaine (celle-ci est placée de face), accroupis 

sur le TWEr et adossés ; ils tiennent à la main le ^ 
et un lézard. Ce sont, celui de droite, ^ jf ^ ; 

celui de gauche, î î (s/c). 

Quatrième registre. ^ accolé de deux uræus lovées 

Parois. Chevet . L’âme du mort, sous l’aspect d’un Fig- 3 g. 

épervier à tête humaine, plane sous un ciel peint 
en bleu. A droite et à gauche, un vautour 

IkV 

Paroi droite. Quatre registres séparés par des bandes 
bleues en forme de ciels > « . 

Premier registre (Bras). Deux dieux momiformes assis, 
revêtus, le premier, d’un maillot bleu, le second, 
d’un maillot blanc : i° dieu à tête de chacal 




Fig. 4o. 


tenant la croix 




_ _ (%• 3 9 )- 


2° dieu à tête.de musaraigne tenant la croix ^ 

Deuxième registre. (Cuisse). Même disposition : i° dieu à tête de cynocéphale : 

O mffil fb 2 ° ^ eU ^ : 

^ * f "f ® (%• ^°)- 

Troisième registre (Jambe). Même disposition qu’au 
premier registre : i° dieu à tête d’hippopotame 
(les chairs sont peintes en vert) tenant un lézard 

par la queue : ••• 5 2 ° dieu à tête de chacal : 

Quatrième registre (Jambe). Chacal couché : ^ j" 

Paroi gauche. Même disposition que sur la paroi droite, 

Premier registre (Bras). i° dieu à double tête d’uræus 

et de vipère, avec un disque entre les deux têtes : 



Fig. l\ 1. 

(iftrrîïi 


n 7 


dieu 


à tête de lièvre : 




































62 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Deuxième registre (Cuisse). i° dieu à tête d’hippopotame (les chairs peintes en rouge) : 

; 2° dieu à tête de chat : 

P 'ÿÿ $<*•“>• 

Troisième registre (Jambe). i° dieu à tête de vautour 
tenant un lézard par la queue : 



lll 7 


2° dieu à double tête de vipère : (%. 44). 

Quatrième registre. (Jambe). Voir paroi droite : 

C-ll W- 

B. — extérieur. Chevet. Au centre, Nephthys, 
, accroupie, coiffée du scorpion 

les bras levés, auxquels sont passés des 


Fig. h 2. 

nœuds magiques A droite et à gauche, deux 

déesses debout dont la première, de chaque côté, 
porte un nom écrit par un quadrupède assis à tête 
d’oiseau; les deux autres sont Nouit et Neith 
(fig. 45 ). Tableau de droite : Le mort, (»—>) 


* y en adoration devant deux 


1" 

V 

génies gardiens des portes de l’autre monde, une 




Fig. /i 3 . 

femme qui tient un long serpent replié plusieurs 
fois sur lui-même, et un homme à double tête de 

vipère et d’uræus : {<—«) j Lia xv 

ni 


r (fig. 46 ). Tableau de gauche : 

Variante du tableau de droite, avec trois génies 
au lieu de deux : le premier est un enfant nu (les 
Fig. kk. chairs peintes en vert) à double tête de vipère, 

le second est une femme à tête de vautour et d’uræus, le troisième a une tête 
de cynocéphale; légende semblable à celle du tableau de droite (fig. 4 y). Au 
sommet de la caisse, en bordure au-dessus de la scène reproduite à la figure 45 : 



























SARCOPHAGES. 


63 


IC- 




■ uV, 


Paroi droite . Six scènes. 

Première scène (pl. VII). La bar¬ 
que solaire halée par quatre 
hommes. Elle est montée par 
le dieu Râ (peint en rouge), 
à forme humaine, nommé ici 




., debout dans un 


naos que le serpent Mehen 
( peint en vert) enveloppe dans 
ses replis. A l’avant, Amentit 
et Selkit; à l’arrière, deux 
hommes et un personnage 
emmailloté et accroupi, très 



Fig. 45. 




4*111 1 — -j 



J\ 

Oi 

6 


semblable au tikanou des tombes thébaines W, peut-être le mort. Au-dessus du tableau, 
inscription rétrograde de vingt-deux colonnes: {<—«) j ^ ^ ^ 

■mjMMtwmîr: 

«=»■ | ^ *ppA AwpA â A | ^ | 

-uvrraxraVTïrr: 

o •* î V ' * ‘, 3 

i I il i—« I ®ra 

âiru 


18 


I 11 I I 

21 f 


JLv-1 16 ■—J JVU)V *«7^ 

z> Jl -H— I I I I éêl I ^ 

0) Voir Maspero, Le tombeau de Montouhikhopshouf, clans les Mémoires publiés par les membres de la mission 
française au Caire, t. V, p. 44 2. 

Les légendes relatives au mort sont toujours composées en écriture rétrograde. 













































64 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

Deuxième scène (pl. VII). Une déesse fait respirer la vie ^ au khou du mort qu’elle tient 
par la main; derrière elle, un dieu anthropomorphe. Texte rétrograde de neuf 
colonnes relatif au mort 

Çâ --^î VtVI““-6 11'—' 

-ÆA -^■1*11 lO If III I I JT IawwvA—© I T T A»vvyvA 

551.:. ï IfcWTci î ï 

Troisième scène (pl. VII). Le khou de Pétamon, suivi de la même déesse, est conduit par 

le dieu qui figure au tableau précédent 
vers un des portiques mystérieux de 
l’Amenti. Légende en quatre colonnes W : 

^ IM I . La marche est ouverte par 

A****<\ INI 1 

un serpent qui se dresse sur sa queue. A 
l’entrée du portique se tiennent deux 
gardiens des portes, un homme à tête 

de vautour armé de couteaux, 



Fig. 4 7 . 


- f 




, et une femme à deux têtes de 


serpent tenant une uræus qui orache la flamme. Texte : (»_>) | 1 T-Al^ 




hlPPP\~aK- 


Quatrième scene (pl. VII-VIII). Le khou du mort, tenu d’une main par un génie à tête 
d ane, de 1 autre par un génie a forme humaine, est conduit vers une porte au milieu 

de laquelle se tiennent une déesse à tête de crocodile, tenant un serpent, 

et un dieu à tête de lièvre muni de deux couteaux. Légende relative au mort : 


■•-Va 




- f 




n. 


Au-dessus de la porte, texte se rapportant aux génies qui défendent Taccès du pylône 
■optérieox : (~) j ^ ^ Ç — \ 3 <$* ^ - £ f £ ^ 

•>■> 11 ^^, V| A _IU . ra1 ;• 


(1) Il n’y a en réalité que trois lignes et demi, la première faisant partie de la neuvième de la scène précédente. 



























SARCOPHAGES. 


65 


Cinquième scène (pi. VIII). Le khou du mort, tenant en main une rame et suivi de la déesse 
qui veille sur lui depuis son arrivée dans l’autre monde, est reçu par une divinité qui 
lui présente le <r et par son fds, un dieu enfant nu à tête de cynocéphale, qui 
lui empoigne le bras droit et lui offre le Légende relative au mort : (<—«) 

4 * N -Vi2 T Au-dessus de la déesse placée en face du mort : 

W (2) 


m 




W ffi 

y\<= 


3 V ®—* 

-'W' I JVi 1 ! 




- I « w5V^L_i II ® ‘ 

Sixième scène (pi. VIII). Le khou achève la dernière étape de son voyage d’outre-monde. 
Légende relative au défunt : (* -) j ^ \ 


I 




V\ /V ®( 3 ) 


. Guidé 


par une déesse munie du sceptre | et coiffée d’une uræus^, et suivi d’un dieu à tête 

<=» I A 

du chacal, il atteint la porte de la Daît, *_ m , où il est reçu par une 

femme, dont la tête supporte une uræus, qui verse à son approche l’eau de purifi¬ 
cation contenue dans la paume de sès mains, suivant la forme ritualistique appelée 
nînî. Lavé de toute souillure, il peut se présenter devant le maître du royaume des 

morts. Le dieu, mssm , revêtu du costume royal, est assis dans un naos; Isis et 

Nephthys se tiennent debout derrière lui. Un serpent, dressé sur sa queue, garde 
l’entrée du naos, qui est surmonté d’une uræus dont les deux extrémités se terminent 

par une tête, et dans les replis de laquelle on lit l’inscription : (»—>) ^ \\ ^ m | 1,1 

. Les dieux accueillent le mort par le discours suivant : (»—►) 




î iii 


. | I h | ^ . A l’extrémité du panneau, texte en 

j\ \ i 1 vij m I <2 m n r ’ 

colonne : (» — >) — ""ÿ EZ II | "^j (sic exii). 


Paroi gauche . Même disposition que de l’autre côté. 


(1 ) C’est une variante de la scène reproduite par Devéria dans son mémoire intitulé Noub, la déesse d’or des 

Egyptiens; cf. Bibliothèque égyptologique , t. IV, p. 1-18 et pi. I-IL 

(2) La lettre \\ a été oubliée par erreur sur la planche. 

La fin de la légende, ®, est tracée sous le bras de la déesse qui conduit le mort, mais elle me 

paraît bien compléter la ligne 4 du texte relatif à celui-ci. 

(4) Cette déesse est sans doute Mehnit, qui est représentée dans le même rôle sur le cercueil auquel Devéria 
a emprunté l’illustration de l’article cité plus haut; cf. la planche I du mémoire. 

Catal. du Musée, n° 6001. 


9 















66 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Première scène (pl. VIII). Variante du côté droit; le dieu, lia, a les chairs peintes en 
vert; le serpent est bleu; il n’y a pas de naos. Texte de vingt et une colonnes en 
écriture rétrograde reproduisant en partie celui du côté droit. 

Deuxième scène (pl. IX). Le khou du mort, sortant de la barque du soleil, est accueilli par- 
une déesse, qui lui fait respirer le signe de vie, , et par un dieu à tête de cynocéphale. 

Texte relatif au défunt : (»—>-) j ^ J\ B 

îA~:MHSMX*CîV27liîi 




O i 




8 _A*U) 
I .A 


. 9 


X 


n 


1 


® 

.n ' 


J"'™- .o-nrvijy @ 

i" w ^—i I -►—J?V 1 JV~c 

Troisième scène (pl. IX). Le khou du mort s’est mis en route, conduit par les deux dieux qui 
figurent dans la scène précédente. La déesse l’entraîne en lui prenant la main et lui 

donne à respirer l’amulette de vie, ■? , tandis qu’elle l’exhorte par les paroles suivantes : 

. Une autre divinité femelle, 


W 

tenant de la main droite une énorme uræus, le suit par derrière et lui fait la pro¬ 
tection sa. Le cortège approche d une des portes mystérieuses défendue par un serpent 

de forte taille, ( 

femmes armées d’un serpent, l’une à double tête d’uræus et de vipère ; l’autre 

2 * 34 ^ 

I f A III Ÿ ^ llli 


lycocéphale : (V 
4 ® 


0 ù apparaissent, environnées de flammes, deux 

e ; l’autre 

1 ^^^® 2 t 3 dDI t|. 

_ i i w A in_ It^iu 9 *imaw~a!«imJ% 

™ n I a__j 

Quatrième scène (pl. IX). Le khou de Pelamon, toujours précédé par le dieu à tête de 
cynocéphale qui l’a reçu à son débarquement, mais mené cette fois par l’une des deux 
gardiennes de la porte qu’il vient de franchir, qui lui offre, comme dans les autres 

scènes, le à respirer, continue sa route. Texte : (»—*) j -A ^ ^ 


iT-Vw^i-VMrUîrnXAniVTi 
VrriZZ i Jisaî'VMiy î‘ 


g 


Cinquième scène (pl. IX). Le khou du mort, ayant pour nouveau guide le dieu a tete de 
cynocéphale, qui lui et donne la vie», et suivi de la déesse lycocéphale qui le dirigeait 
dans la quatrième scène, se présente devant une autre porte gardée par un serpent 

W II faut lire, je pense, ^ ** • 












SARCOPHAGES. 


67 


dressé sur sa queue, (<—«) ^| et par deux femmes, l’une à tête de vipère 

et de crocodile, l’autre à tête de musaraigne : (-*—«) j 

Sixième scène. Sous la protection de deux divinités à tête d’âne (?), dont l’une, femelle, le 
tient par la main, le khou du mort arrive au terme de son voyage : (»—>) | ^ -A 


Maî^ü: 


I 


tllc-a I 


V 


9 


ni 


. Il ren¬ 


contre d’abord sur son chemin une déesse à double tête de vautour et d’uræus, 
(<—j ^ ,-w.. j | ^ p % J avw^a ^ 9 qui tient de ses deux mains 

un serpent qui crache du feu. Un peu plus loin, la déesse qui l’a accompagné 
dans toutes ses pérégrinations implore pour lui le dieu des morts : (*■—>) j 

î vT—ii—î®^jLC' ceiui - ci '<“) 

I , momiforme, est assis sur un trône placé sur une estrade surélevée de 

I H ® j* f 1 

cinq marches : une déesse, Isis, se tient debout derrière lui. Au pied du trône, une 
divinité difforme, à tête d’hippopotame (la Dévoreuse ), brandit un couteau; sur le 
côté, deux hippopotames femelles semblent défendre l’accès de la « Daît mystérieuse r ,, 

® A l’extrémité du tableau, une colonne de texte : (<—«) ® \ 

f V ~ F I 

Au sommet de la caisse, en bordure, sur les parois latérales seulement, deux textes 
affrontés. 

—- (~> üi ^ .i i - m +fi x a x c * s 

îi_m 


ÉlSl 


\ 



























68 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


'CZDi 


VMJLI- 

-J^*vw**\C-J 1 ^ 


Au bas de la caisse, au-dessous des figures, sur les parois latérales seulement : 

ft,w ; ) iti T® ^ ^ 1 C ^ N -M J 


I I I 

W (^) 


X'rÆm^TS^XrjJXifc}^ 

V vié*î |i i 1 *~ :^-v- Av ~~*§ i o ■& *i—^ 

f71QA4RE-7!£=M~vlP*J!I] 
l^7-:Sjmy??î-M-XWX*h 

Technique : Cf. n° 6006 B. Décoration un peu mieux soignée à l’extérieur. 
Conservation : Très bonne. 


wy 


n 


■J\ 


Bibl. : Journal d'entrée du Musée, n° 29688; liste Daressy, n° 84 ; liste Bouriant, n° 107. 

6021. Planchette de momie au nom de ^ | aw^a ^ Kwjt 1 ^ — 

Bois cle sycomore. — Long, t m. 72 cent., larg. o m. Ai cent. — 
XXI e dynastie. 


Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête imberbe; pour les détails, voir le 
n° 6020. Les mains sont croisées et posées à plat sur la poitrine ^. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre. Au centre, un scarabée accolé de jk et surmonté du disque V 3 J. 

f®n 1 

(1) A été trouvée dans la caisse n° 6020. 

(2 ) Pour ce détail, qui dénonce l’usurpation dont la planchette a été l’objet, voir le n° 6020, p. 58 , note. 













SARCOPHAGES. 


69 


A droite et à gauche, une déesse coiffée de l’emblème de Notir-Toumou protège de 

ses ailes l’àme du mort ; au-dessus d’elle, un dieu momiforme assis devant le * • 

Deuxième registre. Nouit ailée, les bras étendus. Au-dessus de 1 aile droite, un genie a 
tète de cynocéphale, accroupi sur le nassn, tient un serpent; a gauche, meme 

disposition, le génie a une tête d’épervier. Sous la déesse, un scarabée accolé de ; a 

droite et à gauche, un épervier éployé encadrant le registre dans toute sa hauteur. 

De chaque côté, une colonne de texte; à droite : («—«) | # 


i-1 

nm • — 

Aw*wA -=s 


à gauche : (—) Iji) ^ ~ ^ f* T IM "I X 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6009. 

Partie centrale. Six tableaux en forme de naos contenant l’image d’un scarabée placé 
entre deux petites figures de génies funéraires. 

A droite, six registres de tableaux séparés par une ligne de texte. 

Premier registre. Le mort agenouillé adore Osiris momiforme coiffé O, assis dans un naos. 
Deuxième registre. Le mort devant le même, accroupi. Texte : ^ ® 

nrîjLfr" 

Troisième registre. Voirie deuxième registre. Texte : («—«) ^ y | H ^ * 

Quatrième registre. Le mort adore un dieu hiéracocéphale accroupi, qui tient un serpent 
par la queue. Texte : variante du troisième registre. 

Cinquième registre . Dieu semblable à celui du deuxième registre, accroupi dans un naos 

en forme de coffre funéraire. Texte : —«) 'Mxne*- 

Sixième registre. Nephthys, w- Q ^, pleureuse, accroupie. Texte : (A—«) 

Mxnti 

A gauche, disposition semblable. 

Premier registre. Le mort, agenouillé, offre le ^, , à Osiris (cf., pour le dieu, côté 

droit, premier registre). Texte : (»—>) ^xniz;iîx*- 

Deuxième registre . Le même offre le à Osiris (cf. côté droit). Texte : (»—>) 

















70 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Troisième-sixième registres. Variante du côté droit.. 

Technique : Menuiserie soignée, la face interne de la planchette est cintrée. Décoration 
polychrome à fond jaune, d’assez bon style, où le vert et le bleu sombre dominent. 
Les mains, qui ont été rapportées après coup (1) , n’ont pas été peintes. 

Conservation : Très bonne. 

Bibl. : Journal d'entrée du Musée, n” 29688; liste Daressy, n° 84 ; liste Bouriant, n* 107. 

6022 a-b. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de j 

(2) . — Bois de sycomore. —'Long. 1 m. 8/t cent., 
iarg. 0 111. ^9 cent. —XXI e dynastie. 



A. Couvercle (pi. X). 


Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d’une couffiéh 
bleue dont les pans sont décorés de bandes ornées d’un dessin en forme de résille. 
Bandeau. Bouquet de fleurs de lotus sur le front. Gros boutons d’oreilles jaunes 
ornés d’une rosace à huit pétales mi-partie bleue, mi-partie rouge. Large collier avec 
attaches en forme de têtes d’éperviers (cf. n° 600 3 , fîg. 10) et pectoral semblable 
à celui du n° 6 oo 3 . Mains croisées et posées à plat sur la poitrine. Bracelets à figures 
symboliques. Les bras sont complètement dégagés du maillot; près de lepaule, un 
épervier à têle de bélier. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 


Premier registre. Au centre, scarabée à tête de bélier; à droite, Toumou, ^ncn. assis 
dans un naos, tenant un casse-tête; devant le dieu et lui faisant face, la déesse Malt, 

(-*—«) | " ^ j j 1 q ( (sic), protégeant de ses ailes étendues un 

épervier à tête humaine. Derrière Maît, un bélier, debout sur l’hiéroglyphe sam. 


A gauche, les mêmes personnages; le dieu représenté est Ml- 

Deuxième registre . Nouit ailée, les bras étendus. A droite et à gauche, une déesse verse 
beau à l’âme de la morte. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 600/1. 


Partie centrale. Six tableaux : i° 2 ° ^ accolé de deux serpents, un de chaque 


côté; 3 ° détruit; lx° scarabée ailé; 5 ° pleureuses (Isis et Nephthys) accroupies au 
pied de l’emblème d’Osiris d’Abydos; 6° la barque solaire, avec, au centre, Râ 
hiéracocéphale d (3) - 


(1 ) Voir plus haut, p. 58 , note 1. 

{2) Voir les n os 6023 et 602/1. 

(3) Sur l’original, le dieu tient la plume i au lieu du 


« 





SARCOPHAGES. 


71 


A droite et à gauche, quatre registres de tableaux symétriques. Au-dessus de chaque 
tableau, une ligne de texte correspondant à l’emplacement occupé par Forante. 

Premier registre . La morte, en grand costume, présente le sistre et la croix ^ à Osiris, 

assis dans un naos, portant sur la tête le disque solaire et tenant en mains le j et le^ 

Derrière le dieu, Nephthys, Q ni ^‘T 1 - Texte : 

— Tableau de gauche semblable, avec Isis à la place de Nephthvs. Texte : (»—► ) 

Deuxième registre . La même, devant Pépervier de Ptah, * jj, debout dans son naos. Texte : 

^ ® — Tableau de gauche semblable. Texte : (»—>) 

mi- ~ ^ 

Troisième registre. Dieu momiforme, n+7 * , debout devant un bélier, 

. — Tableau de gauche semblable. Le 

dieu représenté y est nommé j V Texte : (»—>)^ ® jj . 

Quatrième registre. Le même dieu qu’au troisième registre, tableau de gauche; devant 
lui, deux génies momiformes accroupis sur le support , dans un naos, tenant 

le Texte : {■*— w: . — Tableau de gauche semblable; les deux 
génies sont nommés (sic) et ^ . 

° —+4— V } B I 

Sur les pieds, au centre, texte de quatre colonnes : 


i + 


foJH?7^~ïïSîl^ 

I I I ± /'*? h O A I I I Q k 


O 


l-=0 M 

cpy 1 © -> 

A ^ Av\lv*\ Mi II I III 
□ aT I I AwvwA 


A droite et à gauche, en sens inverse des autres représentations, une des deux sœurs 
pleureuses accroupie devant un Osiris momiforme debout, coiffé de Yatef, et tenant 

les trois insignes j\^ | Texte de droite : («—«) 


' ^. Texte de gauche : 




Pied. On a peint sous le pied les emblèmes qui se trouvent fréquemment au chevet : 














72 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


En bordure, le long du couvercle, depuis l’épaule jusqu’au socle, une colonne 
d’hiéroglyphes. 


A droite : 

11 


ÉMm 


• • • 


îf] 








•mt*hî 




-K 




J+ÿC”!!l 


I.A-JL. *5 H 

Technique : Menuiserie du type ordinaire. Décoration polychrome sur fond jaune, de 
tonalité assez claire, vernie en plein, sauf la couffiéh. Relief des détails des figures 
peu saillant. 

Conservation : Assez bonne. 

B. Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur (pl. X). Fond brun. Au centre, la déesse 
Amentit, | jf ** | ^ vêtue de blanc, coiffée de jf, Turæus 

^ au front. Elle est debout sur le rw. Les bras, abaissés le long du corps, joignent 
deux plumes placées près des mains. Deux bras sortant de la partie cintrée du 
chevet enveloppent une partie de la tête de la déesse : ”i:o) . Un oudja 

est placé à la hauteur de son visage. A droite et à gauche, l’âme de la défunte repose 
sur le support d’honneur. Dans le bas, le fétiche sokhmou planté en terre, du sommet 
duquel tombent, à droite et à gauche, une uræus coiffée du bonnet blanc. 

Rien sur les parois. 

B. — extérieur. Chevet . Au sommet, boucle sa accolée de deux emblèmes de l’Occident. 

B 0 mmm 

De chaque côté, une colonne de texte; à droite : («—«) jjjj - 

"j à gauche : (——) ^ Q ^ "] | ^ ® ^ - 

Tableau de droite : La morte.fait offrande à l’épervier de Ptah H jj. Derrière l’oiseau- 
dieu, Isis pleureuse accroupie. Tableau de gauche : Trois génies momiformes debout 





SARCOPHAGES. 


73 


i zms 2 ti ^ 

debout, un bras élevé | __^ — j 


sur le fw, devant un épervier perché sur le signe |^| et coiffé de Yalef : («—*) 

3 J 11 k m ™ || ^ (sic); derrière l’oiseau, Maît 

i—i B » 

-H— I ^ 1 ^ III* 

Paroi droite. Six tableaux. 

Premier tableau (Bras). Soulèvement de Nouit. Var. du n° 6002 , paroi droite, premier 
tableau. 

Deuxième tableau (Cuisse). La défunte offre l’eau, et l’encens, 4r, à Osiris momiforme 

assis dans un naos. Derrière le dieu, Isis. Texte : var. du n° 6002 , paroi droite, 
deuxième tableau. 

Troisième tableau (Jambe). Harmakhis : (®—>) j kilt f ^ LiXx dans sa barque, 

vogue au ciel. A droite du tableau, un texte en colonne : (<—«) ^ ^ ' = ^ J ^ 

I mm | j tTj ^ Aw ^ -A | *—- 

I /*\wa\ J X 1 I VI/ —H— 1 -S J 9 <H> 

Quatrième tableau (Jambe). Trois dieux momiformes debout dans les replis d’un 
serpent : i° dieu à tête de lion; 2 0 dieu à tête de bélier; 3° dieu à tête humaine 

(»ar. de la li 8 . 2 8 , p. 3 o ) : (^) M) 11 ^ 1 ^ ^ ^ ] y. 

Cinquième tableau (Jambe). Isis léontocéphale, ^ , debout au seuil d’un des pylônes de 

l’autre monde. 

1 ©T l 

Sixième tableau (Jambe). Maît, (»—>) ZZJ> — (sic) ^ ff, dans le sycomore, offre 

1 Z /g /-n W 1 1 «fe /avavA. Aww*\ 0 Êk 

l’eau à la défunte : (»—j < | ^ — 1 3 ^.' j J 

*-- ^ ^ ^ ^ j . A l’extrémité du tableau : {<—») j 


w n 

Paroi gauche. Deux tableaux. 

Premier tableau (Bras). Var. du n° 6008 B, paroi gauche, premier tableau (fig. 27, p. 3 o). 
Deuxième tableau (Cuisse-jambe). Var. de la vignette du chapitre cxxv du Livre des morts. 

A l’extrémité de la scène, la vache Hathor sort de la montagne d’Occident. 

Au sommet de la caisse, se joignant au centre du chevet, deux inscriptions affrontées. 

T:i5?*JLU:XËiî^kJTTft^PÎ)n 


Le scribe a oublié le entre et I ^ 

I 1 A“* 

W Le ? est commun aux deux inscriptions. 
Catal. du Musée, n. 6001. 
















CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


74 


^irai^tPMPtim-pup^ 

». i*':i» i ^ ■ BISÉI' 

Pim °" cm •• [ i 1,1 ] n t, n -=i t ? !s â ip, * ici 2É5 î ‘ 

ûî-Lnmzm°n±\^r\wr^ 

î vx ï©i 1 !- T©J.—n! a n zzz nrt 

v*- 1 r-^t * °tj"=“m;. 

J»i -=> i —h— I <=>@i l 3 Jro©i»v\I i © 

Technique : Même type que le n° 6002. L’intérieur, beaucoup moins soigné, n’est pas 
verni. 

Conservation : Bonne. 

Bibl. : Journal cTentrée du Musée, n° 29711; liste Daressy, n° 86; liste Bouriant, n° 110. 


6023. Planchette de momie au nom de -=^av^.^Sa^ : , ^"j 


( 2 ) 


Bois 


de.sycomore. — Long. 1 m. 72 cent., larg. 0 m. 4 o c. — XXI e dynastie. 

Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête de femme; pour les détails, voir le 
n° 6022. 

Sur le ventre, deux registres de tableaux. 

Premier registre . Au centre, un scarabée à tête de bélier. A droite et à gauche, Osiris 
momiforme, assis, faisant face aune déesse accroupie, qui protège de ses ailes Tâme 
de la défunte; puis, à l’extrémité de la scène, un bélier debout sur le sam . La déesse 

du tableau de droite est pj_^: (sic); celle du tableau de gauche est j 

Deuxième registre. Nouit ailée, les bras étendus. Au-dessus de ses ailes : (»— 

Q'cpç-.'w ! -i- 


1 


:r: 


t 

(1) Le | est commun aux deux inscriptions. 
A été trouvée dans le n° 6022; cf. p. 70. 










SARCOPHAGES. 


75 


Le bas du corps est enveloppé dans une résille de perles blanches et bleues qui se 
détache sur un fond rouge. La partie centrale de ce linceul est occupée par trois 

colonnes d’hiéroglyphes. Au milieu : (. —.j ^ f Q J ~| j \ 

î U ÿ «S H ^ A! inL 1'— J x M f=ri ra V 


w 

J\ 


v*—-* 

«=> in 


_L_ H-S 

A % 




& 

i 1111 » VVVW *A 

-ûa—Jl 1 I I 

(B V\ 


4-A 

nj>îP*o®j 


fi i i ® (s -x -ae ^ A ^ 

I I I rrr— ^ Av^wA Ha ^ ^ -JjT* —+| _A Av*VA\ 




. A gauche : (»— 
ç \\ AT y\ 


T w » w 

it^lTrAï^n»- 


t * I -V 


} 


s ^Î1“K ■$ 
1t(«)T M 


o 


Au verso, une inscription à Tencre noire, en écriture cursive : (»— j ^ 

; puis, au-dessous, en caractères plus gros et dun 

trait plus ferme : (»—►) . 

Technique : Menuiserie soignée; la planchette est cintrée à la face interne. Décoration, 
cf. le n° 6022. 

Conservation : Très bonne. 

Bibl. : Journal d'entrée clu Musée, n° 29711; liste Daressy, n° 86; liste Souriant, n° 110. 

6024 a-b. Cercueil à forme humaine (caisse intérieure) au nom de^"t ^ X, 

v W A***a\ I 

— Bois de sycomore. — Long. 1 m. 56 cent., 
larg. o m. 56 cent. — XXI e dynastie. 


A. Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Tête de femme; pour les détails, cf. n° 6022 A. Le collier 
est légèrement différent. Les bras apparaissent à moitié seulement. Sur l’épaule, un 
génie momiforme, debout, à tête de serpent, coiffé d’une plume. 

W Voir le n° 60 â5. 


10. 




















76 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Sur le ventre, même décoration qu’au n° 602 5 ; le premier registre et le troisième sont 
semblables. Au premier registre, à l’extrémité de chaque tableau, on voit, en plus 
des divinités figurées au n° 602 5 , un Osiris momiforme assis, coiffé du némès, 
au troisième registre, on a ajouté l’emblème de l’Osiris d’Abydos. 

Sur les jambes, même disposition qu’au n° 6006 A . 

Partie centrale. Quatre tableaux en forme de naos. Les trois premiers sont semblables au 
n° 6006 Aj, mais les dieux y ont une tête d’épervier; le quatrième renferme un scarabée 

jlj» accolé a droite et a gauche d un vautour debout sur la corbeille et placé au- 

Ci 

dessus d un naos JJ . Une longue colonne d’hiéroglyphes encadre ces tableaux à droite et à 
gauche. Texte de droite : (— 


• Qj 




Texte 


de gauche : —>) ^ ^ 

du texte est semblable à la partie correspondante de l’inscription du côté droit). 

A droite et a gauche, trois registres de tableaux symétriques séparés par une ligne de texte. 

Premier registre . La morte offre TT à Osiris momiforme, assis, coiffé de la mitre, 

derrière lequel se tient une déesse dans l’attitude de la protection. Texte : _«) 

— Tableau de gauche semblable. 


Texte : 






O 


f 


Deuxieme registre. Scene semblable; la morte présente une botte d’oignons au dieu. 
Texte : («— ) -JL' { | "| ( ^ j ■ ^^jjjj- ~ Tabieau de 8 auche ’ 

Nisikhonsou tient un flambeau. Texte : (»—>) 

Troisième registre. Même tabieau qu’au n° 602 5. Texte : —.) 




■ r — Tableau de gauche semblable. Texte 




© 


W 


* n' 

Sur les pieds, au centre, quatre colonnes d’hiéroglyphes formant deux textes affrontés, 
en écriture rétrograde. 














SARCOPHAGES. 


77 


A gauche : (■—»•) 

■ O © * 




ü 


■ 0 ) 


<=>n ■ 


fV!T- 

A droite et à gauche, en sens inverse des autres représentations, pleureuse accroupie. 
En bordure, le long du couvercle, une colonne d’hiéroglyphes. 


A droite : 


'tn S \ 


® “ 

Ji—i 


rvijï^!4=ïv,:,^,^yi:^in- 

A gauche = (—)| 7 ( ^ V. 

“ 3v ^ ti T M v ^ . i X d ^ Sl 1A 3) ^ ^ 



Technique : Menuiserie du type ordinaire. Décoration, voir le n° 6022 A. 

Conservation : Bonne. 

B . Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur, tond brun. Au sommet, meme représen¬ 
tation qu’au n° 6020 B (fig. 38 , p. 60). Au 
centre, la déesse de la nécropole thébaine debout 
sur le fŒ?n. Elle porte le même costume 

qu’au n° 6006 B et a l’emblème sur la 

tête. Devant elle, un génie momiforme à 
demi effacé (il paraît être semblable à celui 
qui lui fait vis-à-vis, fig. 4 g), placé au- 

dessous de ngK; derrière elle, l’enseigne de 

1 

l’Occident, d’une forme inédite (fig. 48 ), et 
un génie, à tête d’oiseau, qui tient un ser¬ 
pent par la queue (fig. 4 g). Au-dessous de 

la déesse, deux uræus affrontées à ^ 

(1) Le troisième 1 est tracé en surcharge sur Le ■ est peint en vert, en surcharge, sur un 




Fig. 48. 


Fig. 4g. 






















78 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


placées sur une corbeille, et deux génies de la Dait et de l’Amenti, adossés 
(fig. 5 o). 

Parois. Chevet . Voir le n° 6020 B . Le déco¬ 
rateur a remplacé les vautours, par des 

uræus A droite et à gauche de l’âme, 

au-dessus des ailes, A et, au des¬ 



sous, 


n 

îy\* 


Paroi droite. Trois registres séparés par des 
bandes bleues simulant le ciel ■ <. 

Premier registre (Bras). Deux génies momi- 
formes, vêtus de maillots blancs, debout. 
i° Dieu dont la tête est formée de deux uræus 


Fig. 5o. 


adossées : 


pere : I 


~ 9 


t. 


2 0 dieu à tête de vi- 



jDeuxième registre (Cuisse). Même disposition. 1 9 Dieu à tête de vautour; 2 0 dieu à tête 
de souris. Légende commune aux deux divinités : (»—-*) t O . 

Troisième registre (Jambe). Enseigne de l’Amenti (voir plus haut, fig. 48 , p. 77). Lé- 
gende : (—*) " et ^ L 

Paroi gauche. Identique à la paroi droite. 

Le premier dieu du premier registre 

est nommé : («—«) ^. 

B. — extérieur. Chevet. Au centre, 

Nephthys accroupie sur le rüwn, les 
bras élevés. A droite et à gauche, un 
Osiris momiforme, debout, soutenant 
un dad orné de bandelettes (fig. 5 i). Fig. 5i. 

Tableau de droite : La morte, (*■— *) j " 1 M ^ se ^ enl ^ e ^ oul devant 
deux divinités de la Daït, un homme à double tête de vipère et une femme à 
tête de vautour ayant en mains un serpent qui se dresse vers le visage de la 

défunte :(")|^ l I,2îttiÇî l '¥c-âÎrfir7Ï 0 ! ( fig ‘ ^ TàBLXAÜ 
de gauche : Variante de la scène précédente. Le premier dieu a une tête de vipère, 
qui crache la flamme, et une tête d’uræus; il tient deux serpents. Sa compagne, 

armée de deux couteaux, a deux uræus en guise de tête : (»—►) j j 

‘“.«lî+ÂîM! (fig. 53 ). En bordure de la caisse, au-dessus du tableau 


-ïjlX 


I lii 

central du chevet : 

m i 





















SARCOPHAGES. 


79 


Parois droite et gauche (pL XI-XIII). Variante des scènes qui décorent Textérieur de la 
caisse n° 6020 B (1) . 


Au sommet de ia caisse, en bordure, sur les parois latérales, deux textes affrontés. 
Paroi droite : (*—| (| | 


rr? 10 n jti !» 

-mssr ^ X -ŒBT- % | | I ~ 

ior ïmmm. t ut *^111 

•A n I Q 

J® JGtJ—. 


5 — 1 ! 1 *“! 

Aw*v*A _/\ Av^wA a L- J 




Avvsama g ^ 

ra o i 



Fig. 5 a. 


>X 

WüHfJ^'ïPniVn! 



Fig. 53 . 


Paroi gauche : 





l rr^ ! ^ ^ M ^ ÿ 

X 1 mm 9 .=>—11 jl . 

rl^üH^^vlrâiiÉs 

- X'— • .I 08 VA( 1 jI iscs 

:^m=ii=p^=ïw 


h) À ia paroi gauche, la première scène a été placée à l’envers par le dessinateur ancien: les personnages 
au lieu de se diriger vers la partie inférieure du cercueil, marchent au contraire dans la direction delà tête. 
Cette anomalie se remarque déjà au n° 6020; cf. pl. VIII. 































































80 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


y* 




fVTJ 


Technique : Menuiserie, voir le n° 6002. Décoration du même style que le n° 6002 , mais 
plus soignée à l’extérieur qu’à l’intérieur, surtout pour le dessin. 

Conservation : Assez bonne. Une large fissure sépare le fond de la caisse en deux parties, 
du haut en bas. 

Birl. : Journal d’entrée du Musée, n° 29718; liste Daressy, n° à2 ; liste Souriant 9 n° 5 i. 


6025. Planchette de momie au nom de \ ® ^ T » ^ U îîH ' 

Bois de sycomore. — Long. 1 m. 72 cent., larg. o m. 43 cent. — 
XXI e dynastie. 

Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tete de femme; pour les details, voirie 
n° 602/1. Le collier est légèrement différent. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux. 

vos . 

Premier registre . Deux scènes symétriques adossées isolées par un scarabée <jjjj : üsiris 
momiforme, assis, coiffé de la mitre blanche ceinte dun bandeau a pans flottants, 

nommé (»—>) dans ie tabieau de droite et m - W C -3 Î W 

dans celui de gauche. Derrière lui, une déesse debout; une déesse ailée, accroupie, 
lui fait face. 

Deuxième registre . Nouit ailée, les bras étendus. 

Troisième registre. Var. du premier registre; il ny a pas de deesse dernere Osnis. 

Sur les jambes, cinq registres de tableaux symétriques divisés en deux sections parallèles 
par deux colonnes d’hiéroglyphes affrontées, qui descendent jusqu au pied. Inscrip- 

« 0 » de droite : (~) * 4 iX1 T "iffiCS. 

y. zi î i- i y. "ü r' 1 'y 1 a i l . i w ^ 

iis'i'ip 110 » <|e 8 auc| > e ; (■—*) * à ix j » "y 


(U A été trouvée dans le n° 602Û. Paraît avoir été usurpée; mais le nom du premier possesseur a été effacé 
entièrement et n’a pas laissé de traces. 

(2) Dans l’original, la tablette de la table d’offrandes est formée par une corbeille 






SARCOPHAGES. 


81 


1 


© 




A I 1 


ET 3 


N. 


Entre les registres, une ligne de texte. 

Premier registre . La morte présente un vase d’onguent, ^ (sic), à Osiris momi- 

forme, assis, coiffé de la mitre blanche, j j derrière le dieu, 

une déesse debout, le bras droit élevé en signe de protection. Texte : (<—*) 1 | 

hmimw ® (sic). — Tableau de gauche semblable. Texte : (»—►) 

r'Mi.niM4\x 

+ + + A v wa»^ a 

Deuxième registre . La défunte offre * * au même, |jjj| * L □. Texte : — m) 

r'M^niM* . — Tableau de gauche semblable. Texte : (»— 

Troisième registre. Les mêmes divinités, sans la morte. Texte : (<—«) 

Ml — Tableau de gauche semblable. Texte : (»— r'Mi.ni^ 

Quatrième registre. Pleureuse accroupie sur le nassn. — Tableau de gauche semblable. 
Pour les textes, voir le troisième registre. 

Cinquième registre. Anubis accroupi. Texte : (<—«) rMHtfc . — Tableau 
de gauche semblable. 

Technique : Menuiserie assez soignée ; la face interne est plate. Décoration, voir le n° 6 o 2 h A. 
Conservation : Très bonne. 

Bibl. : Journal d’entrée du Musée , n° 29718; liste Daressy, n° 4 2; liste Bouriant, n° 5 i. 


6026 a-b. Cercueil à forme humaine, pour un enfant, au nom de ■¥> -, | , 

I vy Ji % 

k mmm 

-^ ,AwwA i (1) .— Bois de sycomore. — Long. 1 m. 33 cent., 

a I I 1 

larg. o m. 36 cent. — XXL dynastie. 

A. Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête de femme, la face peinte en jaune, 


(l) Est complété par le n° 6027. 
Catal. du Musée, n° 6001. 











82 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


coiffée d’une couffiéh bleue dont les pans sont décorés d une bande multicolore. 
Bandeau. Bouquet de fleurs de lotus. Gros boutons d’oreilles jaunes ornés de huit 
pétales alternés bleus et rouges. Large collier semblable à celui du n° 6001, sur 

lequel se détachent, entre les mains et les seins, les amulettes | ^ | • Seins tatoués 
d’une rosace bleue bordée de rouge, à douze pétales. Mains croisées posées à plat 
sur la poitrine. Les bras ne sont pas apparents. 

Sur le ventre, Nouit ailée, les bras étendus, accroupie sur la corbeille d’où 

s’échappent deux uræus du Midi, encadrant un scarabée ^. Au-dessus de la déesse, 

au centre, ; à droite et à gauche, scarabée, épervier, vautour tourné vers un 
génie momiforme à tête de serpent barbu (cf. fîg. 12, p. 9), puis\|jj^h? H h]' 
Au-dessous de la déesse, à droite et à gauche des uræus qui tombent de la corbeille 
qui lui sert de support, deux Osiris momiformes, le et le^^ f * | 

accroupis sur le , coiffés de la mitre et tenant le fouet et le J, se font 

vis-à-vis, séparés par le fétiche de Nofir-Toumou. 

Sur les jambes, quatre registres de tableaux symétriques sépares par deux colonnes de 

texte. A droite : (- ■) ÎXt 1 \ 1 1/ <*“) ÎIB . \x (Il T" ^ ï 

h“ rr ~ i : a = <~> îD nmrj 

IflirHIS»- 

Premier registre. Osiris momiforme, du type ordinaire., accroupi sur la corbeille 

devant une table d’offrandes. Au-dessus de lui, les emblèmes prophylactiques 

suivants : ïêï^s- Même tableau à gauche. 

Deuxième registre . L’àme de la morte en adoration devant un Osiris momiforme 
assis, fri. , coiffé du disque solaire. Dans le tableau de gauche, il est nommé 

seulement j. 


Troisième registre. 


Quatrième registre. Au centre, ; à droite et à gauche, faisant face au dad , un vautour 
debout sur jj et tenant le sceptre | dans ses serres. 










SARCOPHAGES. 


83 


Sur les pieds, accolant la fin de l’inscription en colonnes reproduite plus haut, deux 
tableaux symétriques, placés en sens inverse des autres représentations : à droite, 
Nephthys pleureuse accroupie devant le génie ophiocépliale déjà signalé (cf. fig. 1 2 , 

p. q ), nommé ^ ; à gauche, même scène, mais avec Isis à la place de Nephthys. 

Technique : Menuiserie médiocre, du type ordinaire. Joints horizontaux au chevet. 
Décoration polychrome à fond jaune; le vert et le bleu dominent. Le tout est verni 
en plein. Le verso est nu. 

Conservation : Mauvaise. L’enduit qui supporte les peintures a disparu dans plusieurs 
endroits, laissant le bois à découvert. 


B . Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur. Fond brun. La déesse de TAmenti, vêtue 
de blanc, l’uræus au front, portant sur la tête lepervier de l’Amenti coiffé de la 
mitre blanche. Elle est debout sur le les bras abaissés le long du corps. Au- 

dessous d’elle, le 
Rien sur les parois. 


B. — extérieur. Chevet . Au sommet, voir la représentation du n° 6002. De chaque 
côté, une colonne de texte. A droite : (»— >) îü tOuiL 1 ’ 

à gauche : (-y) Jj) ^ j 0 | f ^ - («O J” T 


Disque rayonnant au centre duquel un scarabée est peint, encadré d’uræus 
reposant sur jf . Tableau de gavcue. Légèrement différent. A la place des uræus, 

mm 

Paroi droite. Sept tableaux séparés par une colonne d’hiéroglyphes donnant les divers 
titres d’Osiris et dTsis. 


Premier tableau (Bras). Est divisé en deux parties symétriques par le fétiche de Nofir- 
Toumou. A droite, Osiris momiforme, , assis, tenant le fouet ; devant lui, deux génies 

également momiformes, debout, le premier ayant deux vipères adossées surmonté 
d’un disque vert en guise de tête, l’autre le symbole de l’Amenti. A gauche, même 
représentation, les têtes des génies seules diffèrent. Les Osiris des deux scènes sont 
adossés. 


Deuxième tableau (Cuisse). Variante du n° 6008 B, quatrième tableau. Le scarabée n’est 
pas ailé. 

* éSk 


Troisième tableau (Cuisse). Génie momiforme à têteÆ debout devant B? 

^ 1 4 rm 


La" J 


Quatrième tableau (Jambe). La défunte présente un plateau d’offrandes, (<—■) 
à la vache Hathor, qui sort de la montagne d’Occident. 


1 1 . 















84 CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 

Cinquième tableau (Jambe). 

Sixième tableau (Jambe). ^ coiffé de la couronne ^ et le fût orné de bandelettes. 
Septième tableau (Jambe). 

Paroi gauche. Dix tableaux séparés par une colonne d’hiéroglyphes, comme à la paroi 
droite. 

Premier tableau (Bras). Voir paroi droite. Les génies sont remplacés par la momie 
de la morte (qui porte la barbe, dans la section de gauche); les Osiris sont coiffés 

de la mitre . 

Deuxième tableau (Cuisse). Voir paroi droite. 

Troisième tableau (Cuisse). La morte, vêtue d’un jupon long de couleur bleue, fait 
l’offrande. La colonne de texte qui sépare ce tableau du précédent est ainsi conçue : 


(«—)ij 

v j \ i 




Quatrième tableau (Jambe). Osiris momiforme assis et coiffé jj. Il tient le fouet et 
la crosse. 

Cinquième tableau (Jambe). La morte présente, ^ w un vase à onguent. 

Sixième tableau (Jambe). Génie momiforme assis ayant une uræus en guise de tête. 

Septième-dixième tableaux (Jambe). Voir les cinquième, sixième et septième tableaux 
de la paroi droite. 

Technique : Même type que le n° 6002. Moins soignée. A l’intérieur, les chairs de la 
déesse et quelques détails seulement de son costume sont vernis. 

Conservation : Assez bonne. Les peintures de la paroi droite (extérieur) sont très 
écaillées. 

Ribl. : Journal d'entrée du Musée , n° 29708; liste Daressy, n° 78; liste Bouriant, n° 101; Catalogue 
du Musée de Gizeh, édit. 1895, n° n 4 o. 


6027. Planchette de momie au nom de | , -=i | avwwa| 

I JS % jCtk I I 


(1) 


Bois 


de sycomore. 
XXI e dynastie. 


Long. 1 m. 16 cent., larg. o m. 2 65 mill. 


Ornements et inscriptions : Forme humaine. Tête de femme, la face peinte en jaune, 
coiffée d’une couffiéh bleue, dont les pans sont décorés de bandes ornées de dessins 

géométriques. Bandeau o ||| o |j|o . Boutons d’oreilles bleus, sur lesquels se détache 
une rosace à huit pétales bleus, verts et rouges. Large collier semblable à celui 


w Complète le n° 6026. 
















SARCOPHAGES. 


85 


du n° 6001. Seins tatoués d’une rosace bleue. Mains croisées posées à plat sur 
la poitrine. Les bras ne sont pas apparents. 

Sur le ventre, Nouit ailée, les bras étendus ; au-dessus d’elle, au centre, un scarabée; à 
droite et à gauche, Osiris momiforme, coiffé de assis devant une déesse ailée 
accroupie. 

Sur les jambes, quatre registres de tableaux symétriques divisés en deux séries symé¬ 
triques par une colonne d’hiéroglyphes : (3*—>) ulŒVI ® W | (sic) 

ÿ s*). 

1 AwwA I W A*v**A M % im B m. H V 

Premier registre. Osiris momiforme accroupi ; devant lui, la morte sous forme de momie, 
debout. Même à gauche. 

Deuxième registre . Râ-Harmakhis, à tête d’épervier, coiffé du disque accroupi sur 
la corbeille ; devant lui, la défunte momifiée debout. Même à gauche. 

Troisième registre . Deux Mesou-Hor momiformes : i° Hâpi cynocéphale, 2 0 Kobhsonouf 
hiéracocéphale. Légende :(»—. Le tableau de gauche donne : i° Amsit 

androcéphale; 2 0 Tiaoumaoutef à tête de chacal. Légende : («—~ 

Quatrième registre. La morte représentée comme au premier registre; devant elle, 
Nephthys pleureuse accroupie. Cette dernière est remplacée par Isis dans le tableau 
de gauche. 


Technique : Menuiserie assez soignée, du type ordinaire. Le revers de la planchette est 
plané à peu près régulièrement. Décoration polychrome à fond jaune vernie en plein. 
Le rouge, le vert et le bleu dominent. Le verso est peint en blanc. 

Conservation : Bonne. Un bouton d’oreille manque. 


6028 a-h. Cercueil à forme humaine, pour un enfant; anonyme. — Bois de 
sycomore. — Long. 1 m. A5 cent., larg. 0 m. 4s cent. 

A. Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Tête de femme, la face peinte en jaune, coiffée d’une 
couffîéh bleue avec bandeau. Gros boutons d’oreilles peints en jaune. Large collier 
semblable à celui du n° 6001. Seins sans tatouages. Mains croisées et posées à plat 
sur la poitrine. Les bras sont légèrement dégagés du maillot. 

Sur le ventre, Nouit ailée, les bras étendus. Au-dessus d’elle, l’âme de la morte, coiffée 
du disque solaire, entre deux serpents ailés. Au-dessous de la déesse, à droite et à 

gauche d’un scarabée accolé d’uræus, l’âme de la morte en adoration devant ï . 













86 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


Cette scène est encadrée de chaque côté par une courte inscription tracee hâtivement 

, * * © J\ m O * " 


et disposée en colonne. A droite : 

[ J\ O n~3 J\ * v • 


n-==»«. mnAO • 


; à gauche : 


Sur les jambes, quatre registres de tableaux symétriques, divisés en deux sections par 
une double inscription en colonne : ^ ^ jjo|[ ] xx |f 


!M7 J~vl*X 


-<a- , - , rp y i i i© 


i i© \ (s{] 

I .^i i 


Entre les registres, une ligne de texte. 

Premier registre. Lame de la morte, coiffée du disque, le fouet sur le dos, en adora¬ 
tion devant le fétiche et un génie momiforme debout, avant une plume ^ en guise 

— Tableau de gauche semblable. 


de tête. Texte : 


(sic exit ). 

Deuxième registre . Même disposition quau précédent, mais sans le geme dans le 
tableau de gauche. Légères variantes dans les textes. 

Troisième registre . Les deux tableaux sont semblables a celui de gauche du deuxieme 
registre. 

Quatrième registre. OEil symbolique dans le tableau de droite et le tableau de 
gauche. 

Technique : Menuiserie grossière. Décoration polychrome sur fond jaune sale; le rouge, 
le bleu et le vert dominent; ce dernier est dune tonalité sourde et grisâtre. Le 
dessin des figures est peu soigné et les hiéroglyphes sont mal formes. 

Conservation : Assez bonne. La partie saillante du pied est brisee. 


B. Caisse. 

Ornements et inscriptions : A. — intérieur, fond brun. Au centre, la deesse Amentit 
vêtue de blanc, la tête ceinte d’un bandeau bleu et supportant l’emblème 

* ^ 

les bras tombant le long du corps. Devant elle, ; au-dessous d elle, ^ ; derrière 

elle, ^ ^ Quelques signes hiéroglyphiques sont disperses dans les places 
laissées libres autour de la déesse. Dans le bas : 

Parois. Chevet . Le chevet est occupé par l’inscription suivante : _ 

tmm bkJ 

Paroi Moite . Trois registres séparés par des bandes alternant bleu, jaune, bleu. 

Premier registre (^Bras^. Deux momies de femme debout. Leur maillot est blanc a\ec 
des bretelles rouges; une bandelette bleue pend à leur ceinture. 









SARCOPHAGES. 


87 


Deuxième registre (Cuisse). Deux génies momiformes debout, vêtus comme au pre¬ 
mier registre. Le premier génie a pour tête Penseigne de l’Orient^; le second une 

plume 

Troisième registre (Jambe). 

Paroi gauche. Semblable. 

B. — extérieur. Chevet . Il n’a reçu aucune décoration au sommet. Tableau de droite. 
Variante de la représentation qui est peinte au-dessous de la déesse de l’Amenti, 
dans le fond de la caisse. De chaque côté, une colonne d’hiéroglyphes. A droite : 

_(H 'T’ 


(•*—) gauche : ■je 11 ^ ^ t" • tablea ° ° e 

gauche. Variante du précédent. A droite et à gauche du fétiche sokhmou, ^ ^ ^ (sic) 
et un vase ^ supportant une fleur de lotus. Texte de droite : (<—«) |j ^ 

® j| ^ ( s * c ex ^) 5 ^ ex ^ e gauche : (-* — «) ^ j (sic). 

Paroi droite. Quatre tableaux séparés par une colonne d’hiéroglyphes. 

Premier tableau (Bras). Au centre, un épervier debout sur une corbeille 

Devant lui, deux génies momiformes; le premier a pour tête IQ, le second 
un est dressé auprès d’eux. Derrière lui, deux autres génies semblables, mais à tête 
humaine. Texte : (»—>) il ® ë“”5. 


Deuxième tableau (Cuisse). L’âme de la morte, coiffée du disque O et le fouet 
sur le dos, en adoration. Texte : (»—>) ® 

ÉÊ. 

Troisième tableau (Jambe). Au centre,| ; à droite, génie momiforme à tête 

humaine debout; à gauche, un autre génie semblable ayant un disque K 3 en guise 
ie Ute. Texte : (—►)^ ^ Z, J 

Quatrième tableau (Jambe). L’âme de la morte, représentée comme au deuxième tableau, 
en adoration devant un dattier chargé de fruits. Au pied de l’arbre, pains, vases et 

fleurs. Texte : (—►) H ^ j % • 

Paroi gauche. Quatre tableaux. Même disposition. 

Premier tableau (Bras). L’âme de la morte, représentée comme elle a été décrite plus 
haut, en adoration devant trois chacals et trois serpents ^3 groupés sur deux 

rangs. Derrière elle, le serpent Mehen placé au-dessus de ^3 ^3 et deux 













88 


CATALOGUE DU MUSÉE DU CAIRE. 


génies momiformes debout ayant un disque LGX et une plume ^ en guise de tête. 

Teste: <" 


Deuxième tableau (Cuisse). Variante du deuxième tableau du côté droit. Les génies sont 
androcéphales. 

Troisième tableau (Jambe). L’âme de la morte, figurée comme précédemment, debout 
sur une estrade gpjf, en adoration devant deux génies momiformes debout, dont 
1 un a pour tete un disque clou sortent deux têtes de serpents, l’autre une plume 
Derrière elle, deux autres génies semblables; la tête du premier est différente, elle 


se compose d’un disque combiné avec un serpent, LO- Texte • ( 

HT 



Quatrième tableau (Jambe). Lame de la morte adore Anubis couché à l’entrée de la 
vallee funéraire ; un tombeau s élève sur le flanc de la montagne. Derrière l’âme, 

le serpent Mehen et un génie du type de ceux que l’on voit au tableau précédent. Il 
a pour tête LO • Texte semblable à celui du troisième tableau. 


Technique : Menuiserie peu soignée; deux trous de chevilles par côté pour fixer le 
couvercle. Décoration polychrome à fond jaune clair; les couleurs dominantes sont 
le rouge et le bleu. Les figures et les inscriptions sont dessinées sans art. Pas de 
traces de vernis. 


Conservation : Assez bonne. 


6029 a-b. Cercueil à forme humaine, pour un enfant, au nom de 3 ^ ,^ 

-«j | | '■x «X s-x* k ttUmU 1 Kl ™ 

# | ^ Avw,w * \ gTi t m I f J Awwwv l £T"i t iTn - — s y comore - 

Long. î m. 18 cent., larg. o m. 3 i cent. — XXL dynastie. 


A. Couvercle. 

Ornements et inscriptions : Tête d’homme barbue (la barbe est brisée), la face peinte 
en jaune, coiffée (Tune couffiéh bleue rayée de jaune. Bandeau |[|| .==.||H i=^7i]J~ . Collier 
avec agrafes à tête d’épervier (cf. n° 6 oo 3 , fig. îo). Pectoral en forme de scarabée 
ailé. Bracelets à figures symboliques. Mains fermées et croisées sur la poitrine; les 
bras sont indiqués sur le maillot. 

Sur le ventre, trois registres de tableaux. 

Premier registre. Deux tableaux symétriques séparés par un scarabée surmonté du disque 
LCXî : Osiris momiforme assis, coiffé de la couronne blanche à bandeau; devant 
lui, 1 ame du mort, faisant l’offrande de l’encens ^, est protégée par une déesse 
ailée accroupie. Derrière la déesse, un génie momiforme à tête de serpent, coiffé de 

la plume ► . 










Pl. I 


Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 



6002 


6005,5 


Phototypie Berthaud, Paris. 

















T 


T 


r 




f 


Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille *de Deir el-Bahari. 


Pl. II 




6008, B. — Extérieur, paroi droite, 4 e tableau. 




































































































































































































Catalogue du Musée du Caire. 


La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. 111 



601 M 


6014,5 


Phototypie Berthaud, Paris. 
















Catalogue du Musée du Caire 


La seconde trouvaille de Deir el-Bahari 


IV 


Pl. 



6016 


6020,,4 


Phototypie Berthaud, Paris 



















A 


«- 


A 


A 


Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. V 



6016. — Extérieur, paroi droite, 2 e tableau. 



IA 






































































































Catalogue du Musée du Caire. 


La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. VI 




V 


1 


< 



6016 . — Extérieur, paroi gauche, ier tableau. 



6016 . — Extérieur, paroi gauche, 2 e tableau. 



6016 . — Extérieur, paroi gauche, 3 e tableau. 











































































































A 


4 




A 


Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. VII 



6020 , B. — Extérieur, paroi droite, 2^-4? scènes. 







































































































































































































Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. VIII 



6020, B. — Extérieur, paroi gauche, ue scène. 

































































































































































































Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille . de Deir el-Bahari. 


Pl. IX 



6020, B. — Extérieur, paroi gauche, 2 e ~ 5 e scènes. 



6020, B. — Extérieur, paroi gauche, 5 e scène (fin) et 6 e scène. 




















































































































































































































1 


Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. X 



Phototypie Berthaud, Paris 




























I 


















































































































































































6024, B. — Extérieur, paroi droite ( fin ). 



6024, B. — Extérieur, paroi gauche. 



































































































































































































Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 


Pl. XIII 



6024, B. — Extérieur, paroi gauche (suite). 


6024, B. — Extérieur, paroi gauche (suite). 



6024, B. — Extérieur, paroi gauche (fin). 



































































































































































4 


4 




-V. 




Catalogue du Musée du Caire. — La seconde trouvaille de Deir el-Bahari. 



6029, B. — Extérieur, paroi droite, 2 e tableau. 


Pl. XIV 



- 


6029, B. — Extérieur, paroi gauche, 2 ^ tableau. 


























































































































PUBLICATIONS 

DU SERVICE DES ANTIQUITÉS DE L’ÉGYPTE. 

mvn (Èpuk % k r w]h 

(A si,). - Le même traduit en arabe, in-S^aire, Zt~ flSï.ÇÎ’ * 9 ° 8 ‘^ P 7 : P- T. ec 

(jATA LOGUE DES MONUMENTS ET INVCPTPTTnivc r’É 1 * 

S. A. Abbas JI Hilmi, Khédive d’îio-ypte- ■ iG,m; antique. — Ouvrage publié sorts les auspices de 

lw “"' «•— 
~ 1 1 V~ : <** W 

^ J DB |° RGAN - ~ ïn:4 *. 12 Penches 

j«-« i a-**, o»^.ia? (s ; î;- *»•„ , 

Notice sur le temple de Louqsor 9 par G Daressv _Tn q« V • ’o , * nx * ‘ 200 (^ 2 flancs). 

sssïïï:' ïsl* 

te? ~ i; “™ •■*». JwiïteMÊ .'l.; 7 - P S; 

i 'ÎS.XtaTpTT« ,f T *rîf P" Ah “" «r K.hal. -,,„1 i„. 4 . Cai „,„„ 

p.T. 85 (t 56 (4 ° trmcs} - *■*••*•«*=-•«*.. M. 80 (.0 r, 82 s ; 

A ZZ^ mHD “ i ' rm,,i ’’ to '“‘ lilX -'<*». ' 90 .-.,.7. « 

au prix j e P.T. 97 i/a)a 5 fr.Ts]!) * ,tm ^femlles, avec planches. Chaîne volume sera rendu 

' T™ 7 ïl*T"fcic! Z £ l'.ZiTnbad ! 46 P!”"'*®?. 9 oil '«' '890-1900. — Prix ■ 3 , fî. 5 o. 

In- 4 ° avec a 5 planches, Caire, fqôh *— Prix ^ oB J*~ ; ^ francs * — Second fascicule. — 

i 5 planches, Caire, 1907. - Prix 9 - 18 francs r ,, M , QCS; ~ Troisième fascicule. —’Jn-4° avec 
Pu* des nécropoles thJnes par Ê B/rIL ~7 , SC - Cde du ,wn:! 111 va parvulre. 

Pnx . P.T. 20 (5 francs).- La 4 “ livraison est sous presse. ’ ’ ^ ~ 

P- T. i 7 4 (45 francs). L (,906,007) " \Q“ : ~ h-*" avec, planches, Caire; 1907.— Prix: 

P. T. 35 o (90 fr. 7 5). 9 9 7) ' ~ ,U ' avec P lanches en couleur, Caire, ,908! - Prix i 

Les Temples immergés de la Nubie : 

In ( 4 o a S?) nCheS ' . 7 . l0me ■ y Ra PP° rts > P«r G. Maspero et A. Barsanti, Caire, ,909. — Prix ; P. T. ,54 

(XVIP-XVIIP dynasties), par G. Leoraih, 


C,r Am général du Musée l Cnn* (in-4« avec planches et figures dans le texte) • 
Ostraca, par G. Daressv, Caire, 190,. - Prix : P.T . 220 ( 57 francs) 

D,e MetaueefcEsse , par Fr. de Bissmo, Vienne, , 90, . - Prix P T 80 t, f 
D,*E À r**c*e*ws B , par Fr. ce B,ss,xc„ Vienne, io 2 .-Prix-> T 07 , L 77 7 ' 

DieSte,n G e FÆ sse, par Fr. de Bissing, Vienne, ,90t. -Prix -P T loo /ffif \ , • 

y Vienne, 1907. —Prix: P. T. 38,5 (, 0 francs). 9 7 ' ' 100 ( 96f, ’ ancs )- -^EinleilungundIndice 

,90,. — Prix ; a 7pirtif ^ T r A V À dé , Ma ' l ? r P ,a ’ AménophisII, Cair 

Caire, 1902. — Prix : 77 , mil!. ( 90 francs). ' ? ^ Ameno P lm 11 et de Thoutmâm II 


-V= J 








PUBLICATIONS 

DU SERVICE DES ANTIQUITÉS DE L’ÉGYPTE (Suite). 


Catalogue général du Musée du Caire (in- 4 ° avec planches et figures dans le texte) [suite] : 

Corne Monuments, par W. E, Cura, Caire, 1901. — Prix : P.T. 270 (70 francs). _ 

G bas- UND Df.nksteine des MiTTLERÉN Reiciis, par Lange-SciiâFrr. - 1" partie: ie.xl - 

Berlin, 1902. — Prix : P.T. 220 ( 5 7 francs).— a” parlie: Texlzu N ao 4 oo-^ 8 o, Be.l.n, 1908. 

Prix : P.T. 000 (78 francs). — 4 e partie : Tafeln, Berlin, 1900. — Prix:-P. 1 . 000 (78 fiancs). 

Textes et dessins magiques, par G. Daressy, Caire, 1902. Prix : P.l. 70 (18 fr, i 5 ). p . 

Sarcophages antérieurs au nouvel empire, par P Laçai>. - Tome I, 1“ fascine, 3 ; - 

P. T. 212 (55 francs). — 2” fascicule, Caire, 190/1— Prix:P. 1 . i 4 o(o()fr. a 5 ). — d omell 1 ’ 

.Caire, 1905. — Prix : 771 milL (20 francs). — 2* fascicule, Caire, 1907. — Prix : P.l. 100 (26 lianes). 

Greek Papy ri, par Grenfem. et IIunt, Oxford, 1900. —- Prix : P.l. 70 (18 Ir. i 5 ). 

Koptische Kunst, par Strzyqowsky, Vienne, 1908. — Prix : P. 1 . 3 oo (78 francs). 

‘Greek Moulds, par C. C. Edgar, Caire, 1902. — Prix : P. T. 96 (2/1 fr. 60). 

Greek Sculpture, par C. C. Edgar, Caire, 1 go 3 . — Prix : P. T. 1 55 ( 4 o fr. 20). 

Greek Bronzes, par C. C. Edgar, Caire, i 9 o 4 . - Prix : P. T. 100 (26 francs). 

Graeco-Egyptian Glass, parC.C. Edgar, Caire, igo 5 . — PnxrP.T. 80 (20 fr. 70). 

Graeco-Egyptian Coffins, par C. C. Edgar, Caire, i 9 o 5 . — Prix : P.T. 23 . 1,4 (60 francs). 

Sculptors 1 studies and un finish tiD Works, par G. G. Edgar, Caire, 1906. rix. . . 17 i{ «•> < s )- 

Die d emot tse h en DmnkmMer, par W. Sfiegei.berg. - i" parlie iIIie^mohs^Rlnsc^iften, Leipzig, 190/.. 

_p F j x . p. T. 120 ( 3 1 fr. 10). — 2 e parlie : Die clemolischen Papyrus, Strasbourg, 190b. T n\ . 

P.T. i 54 ( 4 o francs). — Tome 11 (planches), Slrasbourg, 190C. — Prix : P.T.* 3 o 8 (80 Irancs). 

The tomb of Tiiutmôsis IV, par Carter-Newberry, Londres, 1904. — Prix:P.l. 200 (52 francs). 

Greek Inscriptions, par J. G. Milne, Londres, 190 5 . —Prix : P. T. 192 ( 5 o francs). 

Strres hiéroglyphiques d'époque Ptolémaïque et romaine > par Ahmed bey K amal. —- ome » t^xte, au e, 190 
_ Prix : P.T. 25 i (65 francs). - Tome II (planches), Caire, i 9 o 4 . -Prix : P.l. 212 5 o francs) 

Tables d’offrandes, par Ahmed bey Kamal. — tome I, texte. (Sous presse.) — Tome II ( anches), Caire, 
190(1,— Prix : P.T. i 54 ( 4 o francs). . ._ , , 

Arciiaïc qbjects, par . 1 . E. Quibeu.. — Tome I, texte, Caire, i 9 o 5 . — Prix : P. 1 , 200 (52 francs). 

Tome II (planches), Caire, 1904. — Prix : P.T. 189 (36 francs). 

Tom b of Yuaa and Thuiu, par J. E. Quibell , Caire, 1908. — Prix : P. f. 212 (55 francs). 

La Faune momifiée de l'antique Égypte, par Gaillard et Daressy, Caire, i 9 o 5 . — Prix : PT. i 54 ( 4 o francs). 
Statues de Divinités, par G. Daressy. — Tome I, texte, Caire, 1906. Prix : 1 . T. 25 o (65 francs). 

Tome II (planches), Caire, 1905. — Prix :JVf. 212 (55 francs). c 

Statues et statuettes de rois et de particuliers (2 e partie), par G. Legrain. ome , ^ane, 1 9 0 * * 

— Prix : P. T. 270 (70 francs). 

Scarab-shaped Seals, par P. E. Newberry, Londres, 1907. — Prix : P.l/ 200 ( 5 2 Irancs). 

Amulets, par G. A. Pieisner, Caire, 1907. — Prix : P.T. i .54 ( 4 o francs). 

Miroirs, par G. Bénédite, Caire, 1907. — Prix : P. T. 120 ( 3 i fr. 10). 

Bijoux et Orfèvreries, par É. Vernier, Caire, 1907. Prix: P.l. 93 (21 fiancs). Q 

Sarcophages des époques persane et Ptolémaïque, par G. Maspero. — 1 ome I, 1 e1 fascicule, Caire, 190 . 

— Prix : P. T. 1 36 (35 francs). 

Weights and Balances, par Arthur E. P. Weigall j Caire, 1908. — Prix : I .T. 70 (18 tr. i 5 ). 

La seconds trouvaille de Deirel-Bahari , par E. Ciiassinat, 1" partie. Tome , 1" fascicule, Caire, 1909. 
.— Prix : P. T. 97 (25 francs). • 


EN VENTE : 

Au MUSÉE DU CAIRE et chez les principaux libraires du Caire; 

Chez Ernest LEROUX, éditeur, 2g, rue Bonaparte, Paris; 

Chez Bernard QUARITCH, 11, Grafton Street, New Bond Street,, W, Londres; 
Chez Karl W. HIERSEMANN, 3 , Kônigsstrasse, Leipzig.